La méthode scientifique pour analyser les publicités et déjouer arnaques et pubs mensongère, 2° partie

Publié par PLISKINE ROBERT, le 20 avril 2024   460

Première partie de l'article

Cas n°2 : une pub passe des dizaines de fois par jour pour une entreprise qui vous invite à maigrir en ne vous nourrissant que de ses produits, avec des petits scénarios accrocheurs et des artistes, des mannequins ou des sportifs qui vendent leur image. Tout à fait le genre de pub comme je n'aime pas.

Si on applique la même rigueur aux assertions de cette firme, on remarque au hasard des diffusions assimilables à un lavage de cerveau que :

- les cas mis en valeur sont des cas extrêmes non représentatifs ("j'ai perdu 40 kg" signifie que la personne a plus probablement un problème hormonal ou de métabolisme que de gavage)

- la fiabilité de l'efficacité déclarée est à rapprocher de l'avertissement de la revue "Que Choisir" sur les dangers des alimentations hypocaloriques sans contrôle médical, avec des déséquilibres irréversibles prévisibles.

- aucune indication n'est donnée sur la composition des plats, hormis qu'ils sont délicieux et variés. Or il est facile d'obtenir un plat peu calorique en remplaçant les protéines énergétiques type viande ou poisson par des protéines végétales sans matières grasses comme les légumineuses, de donner du volume et du poids avec des liants, et du goût avec des exhausteurs de goût. Une émission scientifique sur la 5 montrait comment faire une "mayonnaise" sans œufs ni huile, et peu calorique, avec un liant genre faine de maïs, un émulsifiant E471 et un colorant jaune. De plus, l'interdiction d'appeler du nom de spécialités bouchères (steak, saucisse, carpaccio...) à des produits d'origine végétale (steak de pois chiches, par exemple, riche en protéines) vient d'être levée sous la pression des lobbies. Il est certain qu'un faux-filet sauce béarnaise à base de pois chiches et d'une émulsion de farine de maïs sera peu calorique, et surtout pas cher, ce qui reste du faux-filet est le mot "faux".

- le prix indiqué est "à partir de 3,5 €/repas", y compris la collation (un verre de boisson + un biscuit) (voir ci-dessus) est carrément... tendancieux. Si vous comptez dans les repas quotidiens le petit déjeuner avec un café ou un thé et un biscuit, idem pour la collation, le coût moyen par repas va s'en ressentir. Mais même avec cette tricherie, le calcul montre que ce prix "à partir de" (donc inatteignable en réalité) va vous coûter 14 €/jour, soit environ 400 €/mois ou 5 000 €/an.

- un énorme défaut est présenté comme une qualité : la préparation des plats et leur distribution. Certes, cette technique avait réussi à Orangina, qui avait transformé un défaut (la pulpe reste dans le fond) en avantage pittoresque avec des gens en train de secouer la bouteille et l'environnement. Mais là il s'agit de votre alimentation quotidienne. De quoi s'agit-il ?

"Tout est prêt, juste à réchauffer aux micro-ondes" dit la "témoin" avec le sourire radieux de celle qui échappe à la corvée de cuisine. "Plus de liste de courses, pas de risque d'oublier, tout est livré chaque semaine".

En clair, il s'agit de produits industriels de composition inconnue mais hypocalorique, des conserves forcément transformées et livrées sous vide.

Déjà que les plats tout prêts même de qualité gustative correcte sont de qualité alimentaire douteuse, rien à voir avec des plats même hypocaloriques de traiteur. Mais ils sont vendus là à un prix de restaurant.

Avec ma manie de chimiste de tout analyser, de décrypter les étiquettes et les codes, et d'industriel de vérifier la structure des prix, j'ai pu calculer qu'une formule basique de "régime" comme le gastronome que je suis n'aime pas, était vendu 7 000 € pour un an, avec un prix de revient de moins de 2 000 € tous frais compris, ce qui garantit une marge bénéficiaire confortable et de quoi financer la publicité télévisée. Mais rien n'interdit de payer une prestation 4 fois ce qu'elle vaut, pas plus que de payer 80 € le maillot d'un club de foot parti à 5 € d'Extrême-Orient. C’est une opinion personnelle qui n'engage que moi.

Pour finir sur une note plus gaie : pour maigrir si vous êtes réellement en surpoids et non pour ressembler aux photos retouchées d'un mannequin ou embrasser une carrière de jockey, de façon saine et économique, vous pouvez utiliser la méthode "Paul Bocuse" qui lui avait perdre 30 kg sans problème et sans jamais avoir faim : manger de tout, si possible calmement ; ne supprimer que l'alcool qui attaque le foie et les boissons gazeuses qui dilatent l'estomac et augmentent l'impression de faim ; ne pas se sentir obligé de finir les plats, préparez en de plus petits ; si vous avez encore faim, ne reprenez pas du même plat mais faites-vous en un autre, cela vous oblige à attendre un peu et à cuisiner des denrées variées. Mais ça marche et ça vous fait faire des économies : vous achetez moins de produits et vous ne payez pas la publicité d'un "cuisinier".

*******************************************************************************************************

Cas n°3 : la bagnole

La voiture est un objet affectif coûteux qui peut aussi servir à se déplacer. Vu ses aspects économique, technique, voire sexuel, tous les moyens sont bons pour vous en faire acquérir une.

Dont la publicité. Mais alors quel dilemme ! Comment arriver à faire admettre aux gogos, pardon, aux clients potentiels, qu'ils peuvent acquérir ce symbole de luxe à des prix de sdf ? Très simple : il suffit de séparer les deux. On vous présente le modèle haut de gamme et on vous indique le prix du modèle de base.

Analyse d’une pub réelle avec la « méthode scientifique » qui consiste d'abord à bien lire tout l'énoncé. La mise en gras est mon apport pour faire ressortir les points essentiels. Les textes [entre crochets] sont mon analyse et mes commentaires et n’engagent que moi. Les textes en majuscules viennent des documents cités eux-mêmes.

D’abord, le film d’une belle voiture sur une belle route déserte avec une invitation financière "à partir de 250 €/mois, sans apport". Vraiment je n'ai pas eu de chance : je conduis depuis presque 60 ans et à chaque fois que j’ai circulé sur une aussi belle route il y avait un monde fou ! Et en plus ma voiture m'a coûté beaucoup plus. Mais il s'agit d'abord de vous vendre du rêve, voyons ce qui est écrit.

Exemples réels chez un constructeur français de voitures électriques.

Le modèle présenté sur la publicité télévisée est : MEGANE E-TECH 100% ELECTRIQUE
techno EV60 220ch super charge.
[Extrait du bandeau déroulant et des conditions générales de vente]
prix mensuel : 398 €/mois*. Autonomie confort AC7 [qu'est-ce que c'est ?]

Loyer arrondi à l’euro supérieur. En LOA sur 37 mois avec un premier loyer de 8 000,00 € ramené à 4 000,00 € [il faut donc apporter cette somme, qui n’est pas un « apport » mais un 1° loyer majoré…] après déduction du bonus écologique de 4 000,00 € et 36 loyers de 397,99 €. Coût total en cas d'acquisition du véhicule : 47 683,74 €. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

prix en ligne : 36 293 € TTC* [traduction française : comme ce véhicule ne vous appartient pas puisqu'il est en location, si vous le rachetez au bout de 3 ans, votre location vous aura coûté 11 390 €, soit environ 0,37 €/km].

Autre paragraphe de la même publicité :

l'offre en location longue durée  à partir de 250€/mois.

Megane E-Tech 100% électrique equilibre 130 ch autonomie urbaine AC7, hors options.

[C’est le modèle concerné par le prix affiché dans la publicité : « à partir de 250 €/mois ».]

Locations longue durée, hors assurances facultatives [mais comme le véhicule ne vous appartient pas vous devez l'assurer tous risques, et le vendeur est "très motivé" pour vous vendre l'assurance de la société de crédit du constructeur, voir plus bas], sur 37 mois et 30 000 km maximum avec 1er loyer de 9 000€ ramené à 3 500€ après déduction de 4 000€ de bonus écologique et 1 500€ de prime à la conversion [qu'est-ce que c'est ? voir ci-dessous] sous réserve d'étude et d’acceptation par DIAC agissant sous la marque commerciale Mobilize Financial Services, SA au capital de 415 100 500€ - Siège social : 14 avenue du Pavé Neuf 93160 Noisy-le-Grand - SIREN 702 002 221 RCS Bobigny. En fin de contrat, restitution du véhicule chez votre concessionnaire avec paiement des frais de remise à l’état standard et des kilomètres supplémentaires [qu’est-ce que c'est, qui en décide, combien ça coûte?]

Déduction faite de la prime à la conversion de 1 500€ s
ous condition de mise au rebut d’un véhicule particulier [traduction française : vous devez apporter votre vieux véhicule pour destruction… en théorie] ou camionnette diesel mis en circulation avant 2011 ou essence mis en circulation avant 2006 (selon décret n°2024-102 du 12 février 2024) et d’éligibilité, voir détails sur https://www.primealaconversion...

Contrat sérénité XXX comprenant l’entretien, l’extension de garantie constructeur et l'assistance selon conditions contractuelles sur 37 mois/30 000 km (au 1ᵉʳ des 2 termes atteint) inclus dans le loyer pour 1€/mois. voir détail du contrat sérénité en points de vente et sur XXX.fr. vous pouvez demander à ne pas souscrire à ce contrat.

Borne de recharge à domicile (d’une valeur de 800 € HT) offerte. la borne ne pourra pas faire l'objet d'un remboursement en espèce à la demande du client ou d'une contrepartie de quelque nature que ce soit, ni être remplacée par une borne de recharge de nature équivalente. Offre réservée aux particuliers et valable pour toute commande, via les points de vente Renault participants, d’un forfait borne et installation auprès de Mobilize Power Solutions entre le 01/04/2024 et le 30/04/2024.
Vous pouvez financer ce forfait avec l’offre de crédit Mobilize Financial Services. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Sous réserve d’étude et d’acceptation par DIAC S.A., agissant sous la marque commerciale Mobilize Financial Services, établissement de crédit [c’est donc bien une société de crédit et tout est fait pour vous faire croire qu’il s'agit d'un achat à crédit] et intermédiaire d’assurances, au capital de 415 100 500€. Siège social : 14, avenue du Pavé-Neuf - 93168 Noisy-le-Grand Cedex. - R.C.S. Bobigny 702 002 221 - N° ORIAS : 07 004 966 (www.orias.fr). Vous disposez d’un droit de rétractation.

Offres non cumulables, réservées aux particuliers et valables dans le réseau XXX participant pour toute commande d’une Megane E-tech 100% électrique neuve du 01/04/2024 au 30/04/2024.

Gamme Megane E-Tech 100% électrique : consommations mixtes min/max (Wh/km) : 146/153. émissions CO2 : 0
à l'usage, [hors de question de parler de la consommation d'eau et de production de CO² à la fabrication !] hors pièce d'usure [les poussières d'usure des garnitures de freins sont très polluantes]. Jusqu' à 480km d'autonomie [dans quelles conditions ? La consommation énergétique croît comme le carré de la vitesse, alors sur autoroute...].

Appliquons la méthode scientifique :

a) Après analyse critique des informations de l'énoncé, l’information est-elle complète ? Oui, à condition de la reconstituer à la manière des protéines : on décompose tout jusqu’au niveau des acides aminés, puis on reconstitue en fonction du besoin. Ce qui donne : « modèle de base », pas d’apport (ce n’est pas une vente mais une location) mais un premier loyer comparable à un apport pour un achat à crédit ; 30 000 km en 36 mois soit 3 ans = 10 000 km/ an (moyenne des Français : 13 000 km/an). Comme elle est en location et ne nous appartient pas, il faut l'assurer en tous risques (en plus). A la restitution, prévoir de payer les km en plus (soit 9000 km en moyenne) au tarif kilométrique (lequel?) et la « remise à l'état standard» (lequel?) facturés par le loueur à son tarif (lequel ?). En clair, l'information est incomplète et tendancieuse : jouer sur les mots entre "apport" et "1° loyer majoré" est "indélicat" et sert à tromper ceux qui ne sont pas habitués au Code de Commerce, c'est-à-dire la grande majorité des gens puisque de toute façon il faut sortir la même somme comptant.

Si on rajoute l'accord de la société de crédit, ça ressemble à une vente à crédit mais ce n'est pas une vente, c'est une location.

Qui plus est, entre le modèle haut de gamme présenté dans le film publicitaire et les conditions financières annoncées qui s'appliquent au modèle de base, la différence est considérable.

Conclusion provisoire : L'information est très incomplète donc a priori non fiable.

b) Qui nous donne ces informations : le loueur. Juge et partie. "J'ai des doutes" (Raymond Devos).

Quel est son but ? Manifestement vous faire vous engager pour 3 ans à une dépense mensuelle élevée et incontrôlable.

Conclusion provisoire : elle n'a donc aucune certitude de fiabilité.

c) Cohérence des informations avec d'autres sources :

Si on fait établir un devis pour un modèle donné en demandant, comme je l’ai fait à une autre occasion : "Quel chèque dois-je faire et quel engagement contractuel et financier précis, en particulier pour le prix des km supplémentaires, dois-je prendre pour partir avec ce véhicule ?", on peut avoir de grosses surprises.

Un moyen de vérifier la cohérence d'une offre financière, c'est de comparer celle du constructeur pour une location longue durée avec option d'achat (LOA) et l'offre de votre banque ou de votre organisme de crédit habituel pour un achat à crédit normal.  

************************************************************************************************

Conclusion : chacun fait ce qu'il veut dans un pays de liberté, libre à chacun de choisir comment dépenser son argent, des risques qu'il prend en s'engageant, mon seul but est d'informer. Comme les tabacologues qui vous informent sur les dangers du tabac, tant physiologiques qu'au titre des addictions et du coût, mais il ne peuvent vous interdire de fumer.