Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

L'IRD aux 7ème Rencontres des Études africaines en France

Publié par IRD Occitanie, le 25 mai 2022   290

Les 7èmes rencontres des études africaines auront lieu à Toulouse du 28 juin au 1er juillet 2022. A cette occasion, 14 chercheurs IRD porteront des ateliers et 3 chercheurs IRD de l'UMR LPED et de l'UMR PRODIG mettront à l'honneur deux podcasts réalisés en collaboration avec IRD audiovisuel.

© REAF

Renforcer la mise en réseau avec l'Afrique 

Parmi les activités du Groupement d’intérêt scientifique (GIS) Études africaines en France, l’organisation tous les deux ans des REAF (Rencontres des Études africaines en France) permet de renforcer la mise en réseau des chercheurs et chercheuses travaillant sur les Afriques et leurs diasporas, dans différentes disciplines relevant des sciences humaines et sociales, de la littérature et de la philosophie, des sciences de l’environnement, des sciences économiques, etc. Elles s’adressent tout autant aux doctorant·e·s qu’aux jeunes (et moins jeunes) chercheur·e·s. La 7ème édition 2022, qui se déroulera pour la première fois à Toulouse, sera l’occasion de réunir ces spécialistes autour d’une thématique transversale (« Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation ») et d’ateliers hors thématique.

14 chercheurs IRD sur la scène des REAF

Parmi les 70 ateliers qui seront présentés lors de cet évènement, l'IRD portera les sujets suivants :

  • Entre répression et soin, politiques des drogues « en mouvement » en Afrique de l'ouest - Alice Desclaux (UMR TransVIHMI)
  • Les dynamiques de transformation et de circulation des normes de la famille en Afrique Subsaharienne au prisme du célibat et/ou de l'absence d'enfant - Fatoumata Ouattara, Agnès Adjamagbo (UMR LPED)
  • Unions et désunions : diversité des trajectoires dans un contexte mondialisé - Valérie Delaunay (UMR LPED)
  • Ce que les objets nous disent de la circulation des voyageurs - Jérôme Lombard (UMR PRODIG), Sylvie Bredeloup, Charles Grémont (UMR LPED)
  • L'approche statistique des religions en Afrique : un enjeu scientifique et politique - Marc Pilon (UMR CEPED)
  • Du Sahel à la Méditerranée : comprendre les circulations au-delà des effets de blocage ?- Florence Boyer (UMR URMIS)
  • Une guerre en contexte. Enjeux et dynamiques de la guerre en Ethiopie depuis novembre 2020 - Sabine Planel (UMR IMAF)
  • Les défis du verdissement des mobilités urbaines ? Circulation des normes environnementales et (re)structuration des marchés de la mobilité en Afrique - Jessica Pourraz (UMR CEPED), Bérénice Bon (UMR CESSMA)
  • Parcours éducatifs, circulations et mobilités sociales en Afrique et dans les diasporas - Mélanie Jacquemin (UMR LPED)
  • Entre hybridation et cloisonnement : les transports africains à la croisée des chemins - Jérôme Lombard (UMR PRODIG)
  • Migrations et différenciation sociale en Afrique sub-saharienne : une lecture croisée activités extractives/agriculture - Anna Dessertine (UMR PRODIG)
Centre ville de Guinguineo © UMR PRODIG

"Rumeurs de Kaolack", des podcasts à l'honneur

Des balados seront présentés en juin 2022 aux REAF. Ils ont été produits par Sylvie Bredeloup, Charles Grémont (UMR LPED), Jérôme Lombard (UMR PRODIG), Gilles Balizet (allocataire doctorant de l'Institut Convergences Migrations, accueilli au LPED) et le studio dakarois Epoukay (réunissant des musiciens sénégalais de différentes générations). Ces deux podcasts sont disponibles sur IRD Multimédia et sur le blog Tukkikat qui réunit un petit groupe de personnes de l'IRD et autres souhaitant proposer une réflexion personnelle sur les écritures alternatives.

Ces deux podcasts sont partie prenante d'une trilogie :

  • le premier Il était une fois Guinguinéo ou l'avenir en pointillés du train au Sénégal, 2021, évoque le passé révolu d'une gare du réseau ferré sénégalais, qui a vu arriver des voyageurs de toutes origines à l'époque coloniale et jusque dans les années 1970, et qui espère aujourd'hui le redémarrage du train dans ce pays.
  • le deuxième Jakarta on the road ou l'histoire de la petite cylindrée au Sénégal s'attache à un moyen de transport plus petit, la moto, en particulier la moto-taxi à Kaolack, dénommée jakarta. Il conte l'histoire du vélo puis de la moto à Kaolack, ancienne capitale de l'arachide où l'argent accumulé a permis aux ouvriers de l'arachide, aux fonctionnaires, de s'acheter des deux-roues, surtout des motocyclettes transformées progressivement en taxis à partir des années 1970 et qui, dans les années 2000, ont essaimé ailleurs dans le pays.
  • le troisième en cours de préparation portera sur un moyen de transport encore plus petit, la marche à Kaolack.

Ces podcasts, regroupés sous l'appellation "Rumeurs de Kaolack", seront présentés avec une autre réalisation sonore ("Les mots du voyage" où des voyageuses et voyageurs d’Afrique de l’Ouest parlent de leurs désirs d’ailleurs, de leurs aspirations à vivre autrement), tout cela dans un même espace appelé Tukkiroom, une installation qui vise à reproduire l'espace et l'ambiance d'une chambre où les voyageurs / migrants / aventuriers / visiteurs se retrouvent, le temps d'une escale, plus ou moins longue. Via des casques, les réalisations seront diffusées successivement, dans une boucle sonore.

Source de l'article : L'IRD aux 7ème Rencontres des Études africaines en France