Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

"FIRE-ADAPT" : comment la gestion intégrée des incendies contribue à la biodiversité, au carbone et aux valeurs culturelles ?

Publié par IRD Occitanie, le 7 mars 2023   280

Les 25 et 26 janvier 2023, 15 organisations européennes et 9 latino-américaines ont tenu la première réunion virtuelle de lancement du projet « FIRE-ADAPT ». Ce projet, co-porté par l’UMR AMAP de l'IRD, étudie les bénéfices du feu dans la nature et dans la société, en intégrant divers domaines de connaissances, issus à la fois du monde académique et opérationnel.

FIRE-ADAPT est un programme de mobilité de personnels établi dans le cadre de l’Action Marie Skłodowska-Curie (Union européenne), il dispose d'un budget total de 1 278 800 euros.

Logo

© FIRE-ADAPT

De l’Europe à l’Amérique du sud : un projet multi-acteurs

"FIRE-ADAPT" est un projet de recherche international, collaboratif et interdisciplinaire, axé sur le rôle de la gestion intégrée des incendies (GIF) dans l'adaptation au changement climatique, dans les régions tropicales et subtropicales. Plus précisément, le projet étudie le rôle de différentes pratiques de gestion des écosystèmes, telles que le brûlage dirigé, dans l'amélioration de la biodiversité, de la séquestration du carbone et des valeurs pour les communautés locales, appelées services écosystémiques et culturels. A cet effet, "FIRE-ADAPT" facilitera la mobilisation des chercheurs et des professionnels à travers un réseau d'échange de connaissances. Les participants seront issus des secteurs public et privé et participeront à des échanges dans les 10 pays partenaires européens et latino-américains : Espagne, France, Italie, Portugal, Colombie, Mexique, Brésil, Bolivie, Argentine et Royaume-Uni. « En plus de créer de nouvelles recherches, le projet vise à générer et à renforcer les réseaux d'échange de connaissances », déclare Núria Prat-Guitart, responsable du projet à la Fondation Pau Costa.

Pays partenaires

© FIRE-ADAPT

Des pôles d’étude, plateformes de transdisciplinarité et d’échanges

Une caractéristique clé de "FIRE-ADAPT" est la réalisation de pôles d'étude, trois en Amérique latine et trois en Europe, où se tiendront des réunions de recherche, de formation et d'échange de connaissances. « Les pôles d'études sont des plateformes de transdisciplinarité. Ils sont l'occasion d'échanger des connaissances entre experts et d'impliquer les acteurs locaux, qu'ils soient issus de la société civile ou de la gestion des ressources de la zone », explique Imma Oliveras, chercheuse à l’UMR AMAP et coordinatrice scientifique du projet pour l’IRD. Ces pôles d'études seront les lieux de différentes actions : au Mexique, des discussions auront lieu autour des aspects pratiques du brûlage dirigé ; en Argentine, sera accueilli un symposium sur les approches interdisciplinaires de la gestion intégrée du feu. D’autres pôles d'étude au Brésil, en France et en Italie accueilleront des visites, appelées pyro tours, où l'utilisation du feu joue un rôle important pour la biodiversité, l’environnement et la gestion du carbone. Un dernier pôle d'études aura lieu en Catalogne et comprendra des événements ouverts aux participants extérieurs au projet. « Il y aura une semaine centrale pour préciser les tâches, mais il y aura aussi des sorties sur le terrain pour connaître différentes zones de la Catalogne où la gestion forestière vise à la prévention des incendies de forêt. L'idée est que les participants « FIRE-ADAPT » puissent venir plus longtemps, et que pendant les semaines avant et après la semaine centrale, ils puissent collaborer avec nous à la collecte de données qui seront ensuite utilisées dans les produits du projet », décrit Pere Casals, du Centro de Ciencia y Tecnología Forestal de Cataluña (CTFC), responsable du groupe de travail carbone du projet.

Partager les savoirs

Le projet a une nouvelle vision de l'intégration des connaissances existantes avec la recherche nouvellement générée dans différents pays. Outre l'obtention de résultats scientifiques, comme l'étude de la dynamique du carbone dans les écosystèmes et la conservation de la biodiversité, il vise à les transférer au grand public de manière plus participative. « Il y existe une image très négative du feu. Nous venons de décennies de politiques d'exclusion totale, investissant dans l'extinction, mais pas dans la prévention. J'espère que « FIRE-ADAPT » contribuera à un changement de paradigme où les effets bénéfiques de la gestion intégrée des incendies se manifesteront dans la prévention des incendies, ainsi que dans la conservation des services écosystémiques », conclut Imma Oliveras.

Contact : Imma Oliveras Menor, IRD, AMAP IMMA.OLIVERASMENOR@IRD.FR

Feu de forêt

© Adobe stock