Fatima-Ezzahra L’Faqihi-Olive, ingénieure de recherche au Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan (CPTP)

Publié par Echosciences Occitanie, le 23 janvier 2018   1.6k

Portrait réalisé dans le cadre des Talents CNRS 2017, qui ont récompensé 9 lauréat.e.s en ex-Midi-Pyrénées. Quatre chercheur.e.s et cinq ingénieur.e.s de recherche, membres de laboratoires et des services d’appui à la recherche du CNRS en Midi-Pyrénées sont récompensé-e-s cette année par la médaille de bronze, d’argent et de cristal du CNRS. fatima a remporté la médaille de cristal.  (Photo :© CPTP.Inserm.fr)



Le plateau technique de cytométrie et tri cellulaire du CPTP dont la responsabilité est confiée depuis 2002 à Fatima-Essahra L’Faqihi-Olive, mutualise des outils technologiques de pointe et regroupe des compétences de cytométrie en flux de haut niveau. Ce plateau, rattaché à la plateforme technologique des sciences du vivant Toulouse Réseau Imagerie (TRI) labellisée IBiSa, est certifié iso9001v2015 et NFX50900v2016. La cytométrie en flux étant son cœur de métier, l’ingénieure de recherche travaille au quotidien auprès d’immunologistes et de spécialistes de l’inflammation pour lesquels elle analyse et trie les cellules du système immunitaire. L’ouverture vers l’extérieur lui a donné l’opportunité de s’ouvrir à d’autres thématiques allant des maladies infectieuses et la cancérologie, à la biologie du développement en passant par la microbiologie industrielle et alimentaire. Au-delà de la fonction scientifique, elle est en charge du management du plateau ainsi que des missions de formation, de transfert technologique et d’enseignement.

Après un baccalauréat à Casablanca, Fatima-Ezzahra L’Faqihi-Olive obtient un Diplôme d’études approfondies de physiopathologie humaine à Toulouse. Elle finalise ses études avec un doctorat en immunologie avant d’être recrutée en qualité d’ingénieure d’études à l’Université Toulouse III - Paul Sabatier (Photo :© Fatima-Ezzahra L’Faqihi-Olive)

Le laboratoire : 

Le Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP) a été l'un des premiers Centres de Recherche biomédicale créés par l'Inserm en 2002. Aujourd’hui, le CPTP est reconnu internationalement comme un institut bien structuré, interactif, offrant un environnement scientifique productif centré sur trois axes disciplinaires : l'immunologie, l'inflammation et les maladies infectieuses. Nos recherches couvrent un large spectre d’intérêts qui vont de la recherche fondamentale à des aspects plus translationnels et le développement de programmes de recherche clinique et d’essais thérapeutiques. Le CPTP est labellisé par l’INSERM, le CNRS et l’Université Toulouse III.

Plus d'information :