Bernard Oriola, ingénieur de recherche CNRS à l’Institut de recherches en informatique de Toulouse

Publié par Echosciences Occitanie, le 7 octobre 2017   1k

Xl bernard oriola

Portrait réalisé dans le cadre des Talents CNRS 2017, qui ont récompensé 9 lauréat.e.s en ex-Midi-Pyrénées. Quatre chercheur.e.s et cinq ingénieur.e.s de recherche, membres de laboratoires et des services d’appui à la recherche du CNRS en Midi-Pyrénées sont récompensé-e-s cette année par la médaille de bronze, d’argent et de cristal du CNRS.  Bernard a remporté la médaille de cristal. (Photo : ©IRIT)


En collaboration avec un responsable scientifique, Bernard Oriola assume la responsabilité technique de projets de recherche, c’est-à-dire la coordination des équipes pour chaque partenaire, de la mise en œuvre et de la réalisation des différentes versions de prototypes développés et de la supervision des ingénieur-e-s et jeunes chercheur-e-s qui y sont affecté-e-s. Sa formation en informatique dans le domaine des interactions Homme-machine ainsi que son handicap visuel l’ont naturellement conduit à apporter sa contribution aux projets liés aux interactions non-visuelles et au handicap. Ces projets pluridisciplinaires s’appuient sur des méthodes centrées utilisateurs car le développement d’interfaces basées sur des modalités d’interaction non-visuelle adaptées aux déficiences des utilisateurs nécessite de prendre en compte l’utilisateur tout au long du projet. Son implication dans le milieu associatif lui a permis de créer une relation privilégiée avec l’Institut des Jeunes Aveugles (IJA) et cela s’est traduit par la création du LACII (Laboratoire Commun entre l’IRIT et IJA) en 2012. Bernard Oriola participe aux publications scientifiques et est co-auteur d’un brevet sur une technique de saisie en braille sur écran tactile.

Après un DEA d’informatique à l’Université Toulouse III - Paul Sabatier, Bernard Oriola est recruté en 1996 en tant qu’ingénieur d’études en développement d’applications au CNRS, et affecté à l’Institut de recherche en informatique de Toulouse. Peu à peu ses responsabilités croissantes l’ont amené à se consacrer davantage à la conduite de projet et à l’encadrement de jeunes chercheur-e-s. En 2005, par concours interne, il devient ingénieur de recherche, chef de projet en développement d’applications.

Tutelle du laboratoire : 

Plus d'information : 

  • Les talents du CNRS Midi-Pyrénées
  • La médaille de cristal du CNRS distingue des ingénieurs, des techniciens et des administratifs. Elle récompense celles et ceux qui, par leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l'innovation, contribuent aux côtés des chercheurs à l'avancée des savoirs et à l'excellence de la recherche française.
  • Bernard Oriola est chef de projet en développement d’applications au sein de l’équipe ELIPSE de l’IRIT
  • « Parlons handicap » site du CNRS