Décollage direction l’univers de Marina Gruet, Présidente de l’association Sens’Astro et Responsable d’Activité chez Airbus Defense and Space

Publié par Chloé Duhamel, le 10 décembre 2020   320

Xl stand sens astro

Article rédigé par Chloé Duhamel, dans le cadre de la série "Portraits de bénévoles"


Le spatial, un domaine aussi fascinant que complexe. Que l’on soit jeune ou plus âgé, nous avons tous un jour levé nos yeux vers le ciel et nous sommes questionnés sur les étoiles, les planètes et la galaxie. Passionnée par le sujet depuis la lecture de « Tintin, on a marché sur la Lune », Marina Gruet est aujourd’hui la Présidente de Sens’Astro, association de vulgarisation scientifique. Afin que l’espace soit à la portée de tous, Sens’Astro dépasse la barrière du handicap sensoriel en proposant des ateliers basés sur les cinq sens. Zoom sur une personnalité et un projet « space-ial ».  

Un parcours mêlant passion et persévérance

Travailler la tête dans les étoiles n’a pas été un objectif si évident à atteindre. Malgré une appétence pour le sujet, Marina avait un profil plutôt littéraire et s’interdisait d’envisager une carrière scientifique. Pourtant, au lycée, elle fait le pari un peu fou de passer un bac scientifique. En dépit de notes en mathématiques qu’elle qualifie de « catastrophiques », elle continue la poursuite de son rêve. Elle se lance alors dans une Licence de physique fondamentale puis dans un Master Techniques Spatiales et Instrumentations et enfin en Doctorat. 

Ses études riches en apprentissages mais aussi en rencontres ne font qu’accroître la détermination de Marina. Elle croise le chemin de chercheurs qui l’initient à la vulgarisation scientifique et déconstruisent le cliché du vieux savant dans sa bulle : « C’est à ce moment que je me suis dit, pourquoi pas moi ? » nous rapporte-t-elle. Aujourd’hui, la brillante scientifique occupe un poste de Responsable d’Activité chez Airbus Defense and Space dans le cadre de la mission Mars Sample Return, retour d’échantillons martiens prévu pour 2032. 

C’est lors de son Doctorat que Marina fait ses premiers pas dans la vulgarisation scientifique : 

Deux amis également en thèse dans le même laboratoire sont venus me proposer de rejoindre UniverSCiel, une association de vulgarisation scientifique à destination des jeunes et constituée de doctorants

Mener ce projet en parallèle de sa thèse est un défi qu’elle relève avec enthousiasme et brio puisque Marina devient présidente de l’association. C’est notamment lors d’une intervention avec UniverSCiel que la scientifique eut l’idée qui allait amener Sens’Astro. « En 2017, lors du festival Scientilivre, deux personnes malentendantes et malvoyantes se sont présentées et j’ai ressenti une grande frustration car j’étais incapable de leur transmettre la moindre information ». La volonté d’élargir le partage des connaissances sur l’espace et d’aborder la vulgarisation scientifique sous un nouvel angle venait de faire germer Sens’Astro. 

Sens’Astro : L’univers au bout des doigts

Force de réflexions, Marina se rend compte qu’il n’y a pas besoin de supports complexes pour transmettre une information. Poursuivant sa volonté de palier aux obstacles du handicap, elle crée Sens’Astro en 2019 en faisant appel à d’anciens collègues d’UniverSCiel. 

L’association connait des débuts compliqués à cause du manque de moyens financiers mais le projet se concrétise grâce à la motivation des bénévoles et le soutien de partenaires. Les premiers ateliers voient le jour et l’objectif initial d’inclusion est plus que réussi : « Revenir à la transmission simple de l’information grâce à l’odorat ou le goût permet de briser une barrière que nous n’avions pas anticipé : celle de l’âge !». Marina raconte alors comment une dame âgée qui accompagnait sa petite fille à un atelier a finalement participé puis est repartie ravie de ces nouvelles connaissances. 

Afin de rester en accord avec son objectif inclusif, l’équipe de Sens’Astro doit faire preuve d’une véritable créativité mais surtout d’adaptation lors des ateliers. Pour que l’information passe, celle-ci doit être construite en accord avec la personne qui la reçoit : « on part de la base et si l’échange évolue vers plus de complexité alors notre discours aussi ». Les bénévoles de Sens’Astro ont aussi appris la langue des signes et réalisent des supports en braille. Grâce à l’association ils ont été confrontés à la complexité de ces moyens de communication. Ils souhaitent désormais sensibiliser un public valide à leur apprentissage:

Nous avons une carte du ciel en braille et nous faisons un jeu pour apprendre à déchiffrer le nom des constellations au toucher

Une association en expansion, comme l’univers !

Chez Sens’Astro, c’est la passion de l’espace mais surtout du partage qui prime. Les ateliers sont discutés et réalisés par les bénévoles sans dévier de cet objectif de vulgarisation inclusive. Marina insiste cependant sur le fait que la vulgarisation scientifique va au-delà du simple partage des connaissances : 

Le message essentiel qu’elle transmet est « Pourquoi pas vous ? ». Il faut dépasser cette image faussée que l’on se fait des acteurs du spatial

Ainsi Sens’Astro veut montrer à la jeunesse qu’elle ne doit pas avoir peur de rêver grand et permet de démystifier cette discipline scientifique. 

Dynamisée par une équipe que Marina qualifie de « passionnée, folle et généreuse », l’association a plein de projets. La Covid-19 a imposé à Sens’Astro de revoir son programme d’interventions mais l’équipe a su rebondir en proposant de nouvelles activités. Par exemple, un tuto « recette spatiale » en live sur Facebook en collaboration avec la pâtissière @Pastry_dream31 a eu lieu ce 22 Novembre 2020. Sens’Astro souhaite également créer son véhicule Sens’AstroBus qui permettra d’élargir son périmètre d’intervention mais aussi de déployer plus facilement leurs activités. 


Cette jeune association pleine d’avenir et d’ambitions est partante pour intervenir partout où elle est invitée. Marina conclut le retour de son expérience en ajoutant qu’elle remercie tous les participants à ce projet car « on ne va jamais bien loin toute seule »


Plus d’infos : Site internet: sensastro 

Réseaux sociaux : Facebook : Sens’Astro // Twitter : @SensAstro31

Logo Sens'Astro