Houria Lafrance : Funambule entre les mathématiques et les arts

Publié par Inès Massa, le 14 décembre 2020   870

Xl festival

Article rédigé par Inès Massa, dans le cadre de la série  « Portraits de Bénévoles »

Mais qui est Houria Lafrance ? 

Tout d’abord, Houria fait partie d’une grande famille, composée de douze frères et sœurs. Elle a grandi et fait ses études dans le Nord de la France, à Lille plus précisément. En 2000, elle débute sa carrière en tant qu’enseignante en mathématiques.

                                                                          

Houria a une méthode d’enseignement qui permet aux élèves de s’impliquer dans la discipline en expérimentant sa richesse. Dès son début de carrière, elle a opté pour un enseignement basé sur les projets innovants. Par exemple, Houria a proposé un projet interdisciplinaire sur la thématique de l’héritage du monde arabe en sciences. 

Je souhaitais montrer que de nombreuses civilisations ont contribué au progrès scientifique.

Une méthode qui touche autant au domaine historique que culturel ou scientifique.


Ses projets scientifiques

Elle a aussi eu l’occasion de travailler autour d’un projet d’astronomie.  Ses élèves ont eu l’honneur de gagner un prix décerné par le CNES qui les accueillit pour une visite du prestigieux site d’études spatiales français. Ce même groupe, uniquement composé de filles, a eu l’opportunité de passer une nuit au Pic-du-Midi en exclusivité sous le ciel étoilé. 

On a découvert l’observatoire du Pic du Midi et les chercheurs qui y travaillent. L’instant d’une nuit les élèves sont devenues de véritables astronomes.

Dans son établissement actuel, Houria a porté un projet de théâtre autour des mathématiques. Les élèves étaient encadrés par un metteur en scène. Ils ont le plaisir de jouer leurs spectacles dans différents lieux.

Mais d’où vient cette idée de théâtre ? 

Depuis sa plus tendre enfance, Houria rêve de faire du théâtre, cependant son contexte familial ne le lui permettait pas. C’est lorsqu’elle devient adulte et indépendante qu’elle décide enfin d’exercer sa passion en prenant des cours de théâtre.

 

L’association Les Maths En Scène : une nouvelle manière d’aborder le monde scientifique

L’année 2016 est pour Houria l’année des nouveautés. Elle décide de se lancer et de fonder l’association Les Maths En Scène. Elle collabore et partage son rêve avec des chercheurs de l’université Paul Sabatier  de Toulouse et des enseignants du secondaire.   Car, elle souhaitait fédérer autour des mathématiques un grand nombre de passionnés. 

J’avais envie de créer un moment. Un moment où plein de personnes se réunissent, des personnes atypiques, des personnes impliquées dans le monde mathématique ou non.

L'association Les Maths En Scène va donc naître avec pour objectif  de diffuser la culture des mathématiques auprès d’un large public en montrant sa richesse. Cette association permet aux participants de s'intéresser de façon dynamique aux mathématiques et d’aller plus facilement vers des experts qui se chargeront de transmettre leurs sciences.

Houria décide de créer un festival de l’association  Les Maths En Scène. Un festival qui se veut encore une fois très ouvert. Le festival  « Les Maths dans tous leurs états » a pour vocation de montrer que notre vie est submergée de mathématiques que ce soit dans la musique, les livres, les arts, le monde numérique, la technologie, le quotidien… C’est pour cela que le festival sera composé de différents pôles avec des experts adressant diverses thématiques. Cela permettra aux visiteurs de circuler dans ces différents ateliers tout en s’émerveillant et en apprenant. Le festival est une bonne occasion de mettre en œuvre le slogan de l’association Les Maths En Scène : « Les maths là où on ne les attend pas »

 

Les membres de l'association et l'impact du festival

Concernant la structure de l’association, on y retrouve des passionnés et des curieux. 

Tous les membres donnent beaucoup de leur temps pour faire rayonner la culture des mathématiques et de la science de l’informatique.

De plus en plus de personnes adhèrent à l’association, ce qui lui apporte une richesse croissante par ses nouveaux talents. L’organisation du festival est un challenge pour l’association, composée uniquement de bénévoles. 

Même s’il y a une grande montagne devant nous, j’ai appris qu’il y a des chemins à trouver pour la franchir.

Le festival se passe toujours bien, avec un travail perpétuel pour l’améliorer d’année en année. Il a proposé sa quatrième édition en 2020. Le festival se veut inclusif, il est adapté à toutes personnes en situation de handicap et est capable d’accueillir aujourd’hui une centaine de classes. Houria est très fière de ce festival qui n’a que de très bons retours.  Il y a même certains jeunes qui se révèlent à cette occasion.  Le festival international « les maths dans tous leurs états » a reçu le prix d'Alembert 2020 par la Société Mathématiques de France


Les différents ateliers proposés par l'association les Maths en Scène

L’association propose aussi d’autres activités, comme son concours  « EloquenSciences »  qui amène les candidats à exposer un sujet scientifique qui touche la société, face à un jury et  un public. 

Ce concours permet aux candidats de développer leur éloquence, de cultiver leur esprit critique, et de stimuler leur curiosité intellectuelle et scientifique. Il les prépare aussi aux futures épreuves orales qu’ils rencontreront dans leurs cursus scolaires.

 On a ensuite le dispositif « Regard de géomètre » qui a pour but de faire découvrir aux élèves de la maternelle au lycée, le monde des mathématiques à travers les arts et les sciences. 

Les élèves sont amenés à choisir un thème qui leur est proposé et doivent en faire une production artistique qui traduit leur regard mathématique. Chaque classe bénéficie de l’appui d’un scientifique et d’un artiste. Par exemple, certains produisent des toiles, des sculptures, des  escape books, des chansons, des chorégraphies,… 

La vulgarisation scientifique selon Houria Lafrance 

Houria est finalement une protagoniste de la vulgarisation des mathématiques. 

Mais il ne faut pas confondre vulgariser et dénaturer les mathématiques. Il faut que les notions ciblées dans la vulgarisation restent entières.

Le comité scientifique de l’association Les Maths En Scène étudient et valident les propositions d’ateliers. Une fois développés, ils sont testés auprès de volontaires.

Houria a été confrontée à de nombreuses incertitudes, mais fort de sa motivation sans faille et de l’engagement des membres de l’association, ses projets sont devenus une réussite. Houria prévoit de nouveaux grands projets pour l’association Les Maths En Scène. 

Partie d’un rêve partagé avec des passionnés, femmes et hommes, chercheur.e.s et enseignant.e.s, je compte continuer à contribuer avec l’équipe au rayonnement de la culture des mathématiques auprès d’un large public.