Full img 9076

Communauté

Le Propulseur

Le Propulseur : de l’âge de pierre à l’ère du numérique !

Publié par Nicolas Berton, le 27 avril 2017   960

Xl 0  2017 03 mas d azil   smart pupils   13

Dans le cadre de sa tournée "Fablab" en région Occitanie, le Propulseur s'est arrêté du 27 au 31 mars dernier au Mas-d'Azil, un village implanté au sein du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises. Sous ses allures bucoliques, le territoire dissimule un vaste patrimoine scientifique d'hier et de demain au sein duquel le Propulseur a su aisément trouver sa place .

L'innovation : toute une histoire !

C’est un peu le terme phare du 21e siècle. On le retrouve dans les discours politiques, les projets d’avenir... et on l’entend beaucoup aussi dans notre “lieu d’imagination et d’expérimentation nomade” ! Mais la capacité d’innover n’est pas le propre de l’homme actuel, en témoigne... le propulseur justement.

Cet outil innovant a été développé par Homo sapiens, “l’homme savant” que nous sommes, mais en 14 000 av JC ! Grâce à celui-ci, il était alors possible de lancer un projectile (une lance, sagaie) à quelques centaines de mètres (230m étant le dernier record mondial) avec trois fois plus de force par rapport à un lancer à la main ! Les propulseurs ont alors permis de révolutionner la chasse des hommes du Paléolithique.

Le Mas-d’Azil est notamment connu pour héberger une grotte où les fouilles archéologiques nous en apprennent de plus en plus sur nos ancêtres. Il y a été notamment trouvé durant la Seconde Guerre mondiale le propulseur "Faon aux oiseaux”, dont la partie supérieure taillée dans le bois de rennes illustre l’art azilien.

Il est alors facile de s’imaginer la surprise des employés de la mairie du Mas-d’Azil lorsqu’il leur a été annoncé la venue d’un propulseur de 13 mètres de long et 6 mètres de large !

L’occasion est alors saisie par Nicolas et Sarah, les deux médiateurs à bord, pour faire la passerelle entre ces deux périodes technologiques : l’âge de pierre et l’ère du numérique. Il est décidé de tester un scanner 3D afin d’imprimer et obtenir une reproduction en volume de l’objet préhistorique. Les commerçants et habitants du marché de Mas-d’Azil ont alors pu apprécier, entre deux emplettes, les différentes étapes de modélisation et impressions du propulseur.

Une version finale de l’impression 3D est aujourd’hui exposée à l’Office du tourisme du Mas-d’Azil à côté de l’homologue préhistorique lui ayant servi de modèle.


Ambassadeur de la 1re Fabrégion de France

Si vous ne l’avez pas encore vu passer près de chez vous, ça ne saurait tarder ! Grâce à ses machines-outils à commandes numériques (ou MOCN), le Propulseur se veut être l’ambassadeur des Fablabs (Laboratoire de fabrication en français) et autres lieux de fabrication numérique. Ces « tiers-lieux » se développent de plus en plus en dehors des grandes villes et l’Occitanie peut se vanter d’être considérée comme la 1re Fab Région de France par la communauté internationale dans ce domaine.

Cette affirmation est d’autant plus vraie au Mas-d’Azil, en Ariège, où les Fablabs et leurs projets de constructions foisonnent : Oust, Foix, Pamiers, Lézat-sur-Lèze… L’occasion pour nos médiateurs de communiquer sur ces espaces à la suite des ateliers scolaires ou des démonstrations au grand public. La carte des Fablabs mise à jour permet de répertorier ces lieux qui ne demandent qu’un public intéressé pour animer de futurs projets citoyens collaboratifs ou individuels.

Vous désirez savoir comment réparer votre machine à laver, développer un nouvel outil pour jardiner ou personnaliser votre espace de travail ? Ces lieux et leurs Fab-manager sont là pour vous aider... à le faire vous-même ! C'est le concept même qui a permis le développement des Fablabs : le Do-it-Yourself, qui permet de proposer une alternative à notre mode de consommation et production actuel.


J'ai testé : une journée entière dans le Propulseur !

Différentes classes de la primaire à la 4e ont pu profiter des ateliers de fabrication de numérique proposés à bord du Propulseur. Les élèves ont alors pu commencer à apprivoiser les logiciels de conceptions assistées par ordinateur (ou CAO) et modéliser leurs premiers objets imprimés en 3D ou découpés au laser.

Le Propulseur est cependant un outil qu’il est intéressant de monopoliser autour de projet plus vaste tel que Smart pupils, un projet européen prévu pour mener des projets créatifs et transversaux avec les enseignants et collégiens sur le thème : « Améliorer le collège ». Les élèves du collège du Mas-d’Azil ont alors investi la semi-remorque afin de finaliser un jeu qu’ils ont imaginé durant plusieurs semaines. "Erasmus time" pourra être utilisé comme outil d’innovation entre élèves, enseignants et personnel de direction au sein des collèges. La tâche n’est pas évidente, car il faut s’approprier les outils numériques, réaliser les tests de conception et finaliser l’objet en l’espace d’une seule journée !


Sous un soleil de plomb et avec le bruit constant des machines en activités, la réalisation fut intense, mais le jeu en vaut la chandelle !