Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

Le ballet "Of roots and sea" au service des mangroves

Publié par IRD Occitanie, le 10 novembre 2022   130

Pour la Décennie de la restauration des écosystèmes et la Décennie des sciences océaniques des Nations unies, la compagnie de danse Steps for a change, dont la conseillère scientifique est Yunne Shin (IRD-UMR Marbec), s'est intéressée aux mangroves. Le spectacle Of roots and sea sera présenté les 25 et 26 novembre prochain à l'UNESCO, à Paris, dans le cadre de l'Université de la terre.

Cette Université valorise les engagements en faveur d’une gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles, de la lutte contre le changement climatique. C'est à cette occasion que la compagnie de danse Steps For A Change tentera d'imager la richesse des services écosystémiques que peuvent rendre les mangroves.

© Université de la terre

Le rendez-vous de l'intelligence collective

L’Université de la terre a été inaugurée en novembre 2005 à l’UNESCO, à l’occasion des 60 ans des Nations Unies. Six éditions s’y sont d’ores et déjà déroulées et ont réuni des milliers de participants. C'est un espace européen de réflexions et de débats ouvert à tous publics : néophytes ou experts, professionnels, jeunes et citoyens. L’Université de la terre est aussi un rendez-vous de l’intelligence collective. Les plus grands témoins internationaux, scientifiques et dirigeants économiques, intellectuels et politiques, associatifs, agriculteurs, artistes, militants, et consciences spirituelles y contribuent en partageant avec le public leurs expertises, leurs expériences, leur vision et surtout leurs solutions. C’est un rendez-vous de la connaissance et de la compréhension, de la découverte et de l’approfondissement des défis majeurs qui menacent notre planète, le vivant et notre société. 

Palétuviers à Europa © IRD - Pascale Chabanet

« Of roots and sea »

La compagnie de danse Steps for a change* s'est intéressée aux mangroves en tant qu'écosystèmes majeurs, non seulement pour la conservation de la biodiversité, mais aussi pour l'atténuation du changement climatique et l'adaptation à celui-ci. La grande biodiversité que les mangroves abritent et la richesse des services écosystémiques qu'elles rendent, tant au niveau local que mondial, sont souvent négligées. Pourtant, des centaines de millions de personnes en dépendent directement. Of roots and sea1 joue avec le fort potentiel visuel et scénique des mangroves. Il met en lumière la diversité de la vie dans les racines et le feuillage des mangroves, leur rôle de nourriceries, leur importance pour l'approvisionnement alimentaire, leur rôle culturel et sociétal pour les communautés locales. Les danseurs évoluent à de multiples interfaces - terre-océan, terre-ciel, zones urbaines-naturelles - dans un environnement rempli de contrastes entre la densité des sédiments et la fluidité de l'eau, entre marées montantes et descendantes.

Un projet art-science multi-partenaires sur le long cours

La création de ce ballet s'inscrit dans un projet collaboratif Arts & Sciences qui se déroulera sur plusieurs années, avec des représentations, des échanges avec des écoles de danse, et la diffusion de vidéos et de contenus de sensibilisation aux multiples facettes et rôles des écosystèmes de mangrove. Le projet dans son ensemble, et en particulier la création et les premières représentations du ballet dans le cadre de l'Université de la Terre, ont été rendus possibles grâce au soutien et aux contributions financières des organisations et projets suivants :

Note :
1 - Chorégraphie : Emily Lartillot Conception : Emily Lartillot et Yunne Shin Danseuses : Lila Azac, Nina Gatineau, Salomé Guez, Lyna Jaidi, Shirine Jaidi, Marion Lefrançois, Capucine Lejeune, Anaé Maury-Shin, Lila Maury-Shin, Milena Modicca, Inès Mouron, Anna Neidhardt, Maya Neidhardt, Angèle Toquebiol, Lou Winling


Steps For A Change (SFAC) est une compagnie de danse qui doit son nom à son premier spectacle. Basée à Montpellier (France), elle réunit 15 danseurs et danseuses âgés de 7 à 17 ans. Elle est née de la rencontre de la scientifique Yunne Shin (IRD) et de la chorégraphe et directrice de l'académie de danse « Les Arts en Scène » Emily Lartillot, qui ont décidé de se lancer dans une co-création de danse, en se saisissant de la 7ème plénière de l'IPBES qui s’est tenue à l'UNESCO à Paris en 2019. En unissant leurs sensibilités, elles souhaitent marquer les esprits sur les enjeux planétaires futurs et permettre à l'art et à la science de se rencontrer pour porter un même message d'urgence et d'espoir. La compagnie a été invitée de nouveau à l’UNESCO pour la 52e session de la plénière du GIEC en février 2020.


Pour en savoir plus :

Yunne Shin : chercheuse, mère et citoyenne

Source de l'article : Le ballet "Of roots and sea" au service des mangroves