Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

La flore du Cameroun : 163 espèces enfin inventoriées

Publié par IRD Occitanie, le 31 janvier 2023   670

Consacré à la famille des Annonacées, le 45e volume de la Flore du Cameroun est le fruit de plus de 15 années de travail associant des botanistes camerounais, hollandais, américains et français dont Thomas Couvreur, chercheur IRD de l’UMR DIADE. 163 espèces dont 22 endémiques ont été répertoriées et publiées dans un ouvrage en ligne et imprimé.

Le Cameroun est un centre de diversité pour les Annonacées, abritant – pour le continent africain - l'un des plus grands nombres d'espèces et de genres.

Anonidium mannii, Cameroun

© IRD - Thomas Couvreur

Neuf botanistes pour la famille des Annonacées

Vous connaissez le parfum de l’Ylang-ylang asiatique ou le fruit du Corossol sud-américain ? Ces deux plantes appartiennent à la grande famille des Annonacées. Egalement répandues sur le continent africain, elles sont particulièrement bien représentées au Cameroun dont la flore est encore peu étudiée. Neuf botanistes se sont attaqués à la systématique de ce groupe pantropical majeur. « C'est vraiment un travail de longue haleine - 15 ans - et une longue collaboration avec le Cameroun ! s’exclame Thomas Couvreur, botaniste à l’IRD, qui a coordonné la rédaction de ce volume. Les flores et révisions taxonomiques représentent la base de notre compréhension de la diversité végétale, de la conservation et de la gestion durable de cette biodiversité. Malheureusement, la publication de ce genre d'ouvrage passe généralement inaperçue et reste peu valorisée au niveau académique. » Le résultat : description de 163 espèces dans 28 genres indigènes.

Fruits de l’arbre Annickia affinis, Cameroun

© IRD - Thomas Couvreur

163 espèces dont 22 endémiques

« Sur ces 163 espèces, 22 (environ 13%) sont endémiques au pays. Nous fournissons des clés pour tous les genres, espèces et taxons infraspécifiques indigènes », ajoute le Professeur Sonké, chef du département de Biologie à l'Université de Yaoundé I et partenaire de longue date du botaniste français et de l’IRD. Pour chaque espèce, une description morphologique détaillée et une carte de sa répartition au Cameroun sont fournies. Les cartes de distribution et les analyses de diversité sont basées sur des données taxonomiquement vérifiées de 2073 collections. Les Annonacées se trouvent dans les dix régions administratives du Cameroun, mais la plus forte diversité est concentrée dans la forêt tropicale humide du sud et du sud-ouest. Le pays abrite le plus grand nombre d'espèces africaines pour le seul genre pantropical, Xylopia. L’ouvrage de 532 pages comporte 153 figures ainsi que des photos et des dessins botaniques, l’occasion d’admirer les grandes fleurs très colorées typiques de la famille. De loin, certaines ressemblent à des orchidées. Une espèce, Monodora tenuifolia, est même appelée arbre-orchidée. Une autre a été nommée d’après un acteur célèbre : Uvariopsis dicaprio Cheek & Gosline.

Uvariopsis etugeana Dagalier & Couvreur sp. nov

© Couvreur et al., 2022

Une espèce nouvelle pour la science

« L’idée de réaliser cette flore est née durant ma thèse en 2005 mais cette Famille accumulait des problèmes d’espèces mal délimitées d’où ce long temps de révision taxonomique, se souvient Thomas Couvreur. Les années de terrain (2012-2016) en expatriation au Cameroun se sont doublées d’une longue phase de publication. » La flore des Annonacées affiche une espèce nouvelle pour la science - Uvariopsis etugeana Dagalier & Couvreur sp. nov. - et les auteurs ont réalisé un certain nombre de changements de noms et de positionnements d’espèces dans la classification. La particularité de ce volume 45 de la Flore du Cameroun : il est le premier de la série à être mis à disposition en format numérique et imprimé suite à sa publication dans le journal PhytoKeys en libre accès.

Flora of Cameroon – Annonaceae Vol 45

© Couvreur et al., 2022

Autre originalité, il s’agit d’une co-publication entre le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation camerounais, l’Herbier national du Cameroun et l’éditeur Pensoft. « La publication hybride est une réponse à la difficulté récurrente de financement de la publication des Flores du Cameroun, explique le Professeur Jean Michel Onana, ancien directeur de l’Herbier national du Cameroun et qui a été déterminant dans le processus de publication de cette flore. Ce double format encouragera les scientifiques à rédiger les familles de leur spécialité car ils seront assurés de voir leur travail publié. »


Publication : Couvreur TLP, Dagallier L-PMJ, Crozier F, Ghogue J-P, Hoekstra PH, Kamdem NG, Johnson DM, Murray NA, Sonké B. 2022. Flora of Cameroon – Annonaceae Vol 45. PhytoKeys 207: 1-532. https://doi.org/10.3897/phytokeys.207.61432

Contact science : Thomas Couvreur, IRD, DIADE THOMAS.COUVREUR@IRD.FR

Contacts communication : Fabienne Doumenge, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR

Source : https://www.ird.fr/la-flore-du...

Narcisse Kamdem pressant un spécimen d'Annonacée pour séchage et conservation en herbier au Cameroun
Narcisse Kamdem pressant un spécimen d'Annonacée pour séchage et conservation en herbier au Cameroun
Crédit : IRD - Thomas Couvreur