Révolution autour de la plante avec François Tardieu, directeur de recherche à l'INRA de Montpellier

Publié par Echosciences Occitanie, le 10 avril 2018   840

Xl 2ef5db89b26e890cd4b0f407ccf9cc88

François Tardieu, directeur de recherches au Laboratoire d'écophysiologie des plantes sous stress environnementaux (Lepse), à l'Inra de Montpellier, est lauréat du Laurier d'excellence 2014. Directeur du Lepse pendant 8 ans, il l’engage dans le phénotypage haut débit et le hisse au rang de leader mondial de sa discipline. (Source image : ©INRA)

>> La suite du portrait <<

François Tardieu se consacre aux liens entre l’agronomie et les disciplines « dures ». Il analyse le comportement des plantes soumises à des contraintes environnementales, créant des modèles devenus références. À son actif, 130 articles dans des revues à comité de lecture, avec des papiers dépassant 300 citations.

À la question que représente l'Inra pour vous, il répond : « le monde scientifique international actuel est dominé par des grands mercenaires qui changent les sujets de recherche de leurs équipes pour être à la mode de Nature. L’Inra est un bon antidote en ayant de la suite dans les idées. Je n’ai pas toujours été soutenu initialement dans mes choix mais on m’a toujours permis de les mener à bien, même quand ce n'était pas (encore) la mode ! Je souhaite la même chance aux jeunes chercheurs. »

Tutelle du laboratoire : 

L’INRA est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche.

Plus d'informations :