Alerte au Yucatan : Recrudescence inquiétante des vecteurs de la maladie de Chagas pendant la saison chaude et sèche

Publié par IRD Occitanie, le 14 juin 2024   120

Dans la lutte incessante contre la maladie de Chagas, une étude menée par les chercheurs de l'UMR INTERTRYP et ses partenaires apporte des éclaircissements inédits. Leur étude approfondie sur Triatoma dimidiata, principal vecteur de la maladie dans le sud-est mexicain, révèle des tendances saisonnières très marquées, offrant de nouvelles perspectives pour lutter contre cette maladie. Ces résultats ont été publiés dans la revue Acta Tropica

"Le Mexique est le pays avec le plus grand nombre de cas au monde de personnes infectées par le parasite responsable de la maladie de Chagas."  

Selon l'OMS en 2020, entre 6-7 millions de personnes ont la maladie de Chagas causée par le parasite Trypanosoma cruzi, dans les Amériques. 

L'étude menée dans le sud-est du Mexique sur Triatoma dimidiata, principal vecteur de la maladie de Chagas dans cette région, offre des données précieuses sur sa dynamique saisonnière et ses implications dans la transmission de la maladie. Les chercheurs ont ainsi confirmé des pics d'abondance dans les villages, pendant la saison chaude et sèche (mars-juin), mais ont également constaté ces mêmes pics dans la forêt. Cette abondance est positivement corrélée avec la température et négativement avec l'humidité relative. De manière significative, les punaises collectées dans les habitats domestiques présentent une prévalence d'infection plus élevée que celles des habitats sylvatiques, mettant en lumière le rôle des perturbations anthropiques dans l'augmentation du risque de transmission de Trypanosoma cruzi, parasite responsable de la maladie. Ces résultats soulignent l'importance cruciale de renforcer la sensibilisation quant au risque accru pendant la saison chaude et sèche, dans les villages mais également lors d'activités en milieu sylvatique, afin d'améliorer les stratégies de contrôle et de limiter la propagation de la maladie de Chagas. Une compréhension plus approfondie de l'écologie de T. dimidiata et de la dynamique de transmission de T. cruzi contribuera à orienter les efforts de lutte contre cette maladie, en particulier dans les régions à risque comme le Yucatan.

Publication : Moo-Millan J. I., Hernández-Andrade A., May-Concha I. J., Montalvo-Balam T. D., Arnal Audrey, Talavera-Escalante M. J., Amblard-Rambert Antoine, Martínez-Vega P. P., Ramos-Ligonio A., Ibarra-Cerdeña C. N., Hernández-Betancourt S.,Waleckx Etienne. 2023. Temporal variation of Triatoma dimidiata abundance and infection with Trypanosoma cruzi in domestic and sylvatic habitats of rural Yucatan, Mexico. Acta Tropica, 248, 107038 [7 p.] https://doi.org/10.1016/j.actatropica.2023.107038 

Contact communication : Adeline Guillet, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR


Source : https://www.ird.fr/alerte-au-y...