WorkShop Science & Société - La ressource en eau | Compte-Rendu

Publié par Kimiyo, le 11 janvier 2024   730

Les WorkShops Science & Société du réseau Science(s) en Occitanie sont des moments d'intelligence collective permettant de construire des outils de médiation scientifique autour d'un sujet de société. Mixant des médiateurs et des scientifiques les moments d'échanges permettent ainsi d'élaborer des outils au plus proche de la réalité scientifique et adaptés à différents publics cibles.

Pour être au plus près de l'actualité scientifique, les WorkShops sont organisées en partenariat avec un des Défis clés de la Région Occitanie.


Le premier WorkShop du réseau Science(s) en Occitanie s'est déroulé le lundi 18 septembre 2023 à la Faculté des Sciences de l'Université de Montpellier en partenariat avec le Défis clé Water Occitanie sur la thématique de la ressource en eau.

Pourquoi la thématique de la ressource en eau ?

La gestion de la ressource en eau est un enjeu majeur sur notre territoire. C'est pour cette raison qu'elle est au centre de nombreux projets de recherche en Occitanie. Lors de ce WorkShop, nous souhaitons mettre en réflexion et co-construire des outils de médiations permettant de valoriser les axes de recherches répondant à cet enjeu de société qu'est la ressource en eau.

Une soixantaine de participants, provenant de laboratoires, d'associations de médiation scientifique - d'éducation à l'environnement, de syndicats mixtes gestionnaire de bassin versant et diverses autres structures, ont pu se rencontrer, apprendre à se connaître et s'impliquer dans les ateliers.


1. Accueil

L'un des objectifs du WorkShop est de créer du lien entre les participants et mieux apprendre à se connaître. Lors de l'accueil café-thé les participants ont pu jouer au bingo, un brise glace, permettant à chacun d'aller vers d'autres personnes qui connaissent pas.
Accéder au support d'animation [Brise Glace] - Un bingo pour apprendre à se connaître

2. Place aux initiatives

De nombreux porteurs d'initiatives ont présenté leur projet sous la forme d'un speed-meeting. Installé en îlot, chacun avait 7 minutes pour présenter son projet. Les petits groupes changaient de stand à la fin du temps imparti. Une manière synthétique de découvrir un grand nombre de projets. Pour finir cette séance, l'ensemble des participants disposaient de 30 minutes pour aller voir les projets qui les intéressaient le plus, ou ceux qu'ils n'avaient pas eu le temps de voir.

Yemoja - Lafi Bala

[JEU DE RÔLE] - « Yemoja » est un outil permettant d'aborder les enjeux et les impacts de la gestion de l'eau au niveau mondial. À travers des exemples inspirés de luttes passées ou en cours, ce jeu de rôlr permet de découvrir les différentes causes de pollutions (agricoles, industrielles...), mais également d'appréhender les différents usages de l'eau et les conflits que cela engendre dans différentes parties du monde.

Autour de T'eau & Terr'eau pour les jeunes pousses - CPIE Bassin de Thau

[PROJET SCOLAIRE] - « Autour de T'eau » est un projet pédagogique à destination des élèves de primaire, collége et lycée pour découvrir la thématique de l'eau sous toutes ses formes, au choix de l'enseignant. Les participants ont pu se renseigner sur le stand et s'inscrire auprès de l'animatrice pour co-construire leur projet « Autour de T'eau » avec leurs classes.
« Terr'eau pour les jeunes pousses » est un projet pédagogique qui a été mis en place en lien avec les travaux de la désimperméabilisation et de la vagétalisation des cours des écoles de la commune de Montbazin (34). Cette initiative peut être renouvelée dans d'autres écoles du territoire, tout en étant accompagnée par le réseau CPIE Bassin de Thau.

Voyage au cœur de l’eau : La semaine de l’eau en Lodévois et Larzac - Association Œuvre d'Eau

[ÉVÉNEMENT] - Des pluies plus rares et plus violentes provoquant parfois des sècheresses, des inondations et des feux de forêt, témoignent du changement climatique partout dans le monde.
Ces phénomènes nous obligent à modifier notre rapport à l’eau. Comment en faire une ressource durable qui préserve la vie et les écosystèmes pour les générations futures ?
Des réponses existent à l’échelle locale qui supposent un fort investissement dans la gouvernance des territoires et par l’institution d’espaces de délibération. Cette initiative avait pour objectif d'illustrer ces propos à travers un cycle de conférences, la projection de films et de spectacles à l'occasion de la Semaine de l'eau.

Fête de l'eau - RéeL-CPIE de Lozère

[PROJET SCOLAIRE] - Dans le cadre de la Fête de la science a lieu la « Fête de l'eau », une journée a été banalisée pour tous les élèves de seconde du département. Les lycéens ont pris part à des activités en classe, ainsi que des sorties sur le terrain pour participer à des animations scientifiques sur le thème du vivant en milieu aquatique en Lozère.

L’eau au cœur de la science - IRD

[EXPOSITION · CAPSULES AUDIO] - Du Maroc à la Bolivie, du bassin méditerranéen aux fleuves de l’Inde, l’exposition « L’eau au cœur de la science » présente les grands chantiers de la recherche française dans le domaine de l’eau. Cette initiatives était accompagnée des capsules ePOP : des jeunes issus des cinq continents ont réalisés des courtes vidéos pour rendre compte des effets des changements climatiques sur la ressource en eau.

Conception d'un dispositif d'orientation & interprétation du paysages - Le toucher minuscule

[INSTALLATION] - La ville de Rocamadour (46) est un empire hydraulique exceptionnel. Son paysage est un lieu unique d'éducation au territoire en lien avec les enjeux contemporains de l'eau.
L'initiative présentée a pour objectif  de concevoir et de fabriquer trois ou quatre dispositifs d'interprétation du paysage qui éclairent cette complexité pour faire naître une co-responsabilité de la ressource.

Idées fluides 2024 - CIST

[EXPOSITION · CONFÉRENCES] - S'agissant de faire découvrir l'importance de l'eau sous toutes ses formes et dans tous ses usages par l'Homme et la nature, « Idées fluides » est une sorte de grand cabinet de curiosités évolutif reliant hier et demain, histoire et prospective, et abordant tous les domaines du savoir humain. Le programme de ce projet est évolutif, chaque année il s'enrichit à l'aide de nouvelles propositions. Au programme de cette initiative : découverte des techniques d'irrigation antiques et médiévales en Méditerranée ; parcours des espèces abyssales et histoire de leurs découvertes ; l'eau dans l'espace ; matériels de travail et exploration sous-marins, d'hier et de demain.

Sauvez l'usine Goutte que Goutte - Instant Science

[ESCAPE GAME] - Conçu par Instant Science et Véolia pour Eau de Toulouse Métropole, cet escape game pédagogique est à destination des élèves de 9 à 12 ans. Chaque session du jeu se fait en équipe, de 2 à 18 joueurs maximum. L’objectif de « Sauvez l'usine Goutte que Goutte » est de faire découvrir le cycle de l’eau de manière ludique, tout en  sensibilisant ses participants à la protection des ressources en eau et présenter des éco-gestes.

Gard à l'eau, « le feuilleton » - CPIE Gard

[PROGRAMME DE SENSIBILISATION] - Au lendemain des crues de septembre 2002, le CPIE du Gard a souhaité prendre activement part aux réflexions et actions menées en matière d’information et de prévention des inondations. Elle propose une approche transversale d’éducation à l’environnement pour contribuer à créer et entretenir une culture de la prévention du risque. Le dispositif « Gard à l’EAU ! » a pour finalité l’appropriation de son territoire de vie et pour vocation d’entretenir la culture du risque inondation. Pour se faire, les structures animatrices ont proposé jusqu’alors de nombreuses actions aux fasciés différents pour répondre au public le plus large : des stands, des sorties terrains et des ateliers pour échanger sur le risque inondation par l’intermédiaire d’une approche ludique.

La grande synchr'EAU - La Nuit Européenne des Chercheur·e·s

[EXPÉRIENCE PARTICIPATIVE] - La Nuit Européenne des Chercheur·e·s a organisé la grande Synchr'EAU en partenariat avec le Toulouse Biotechnology Institute de l'INSA Toulouse.
Un grand nombre de citoyens ont pu participer au suivi de la qualité des plans d’eau grâce à des outils d’analyse simplifiés mis à leur disposition sur les différents sites de l'événement.

On passe à l'A.C.T.E Actions Communes Territoriales pour l'Eau - URCPIE Occitanie

[PROGRAMME D'ACTION] - Le programme « On passe à l'A.C.T.E » est co-porté par les URCPIE Occitanie et Nouvelle-Aquitaine sur le bassin versant Adour-Garonne et est mis en œuvre par 11 CPIE sur leurs territoires respectifs pour la période 2023-2024 (en Occitanie : CPIE Pays Gersois, CPIE du Rouergue, CPIE de l'Ariège et CPIE Terres Toulousaines). L'objectif de cette initiative est de faciliter et d'impulser des projets concrets autour de la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques. pour s’adapter au changement climatique et développer les mobilisations citoyennes ainsi que pouvoir d’agir autour de ces enjeux.

Living labs WOC - Défi Clé Water Occitanie

[SCIENCE CITOYENNE] - Le Défi Clé Water Occitanie (WOc), financé par la Région Occitanie et porté par l’Université de Montpellier, soutient la recherche interdisciplinaire sur les réusages de l’eau et leurs conséquences à différentes échelles, de la solution technique locale jusqu'au bassin versant.
Les projets de recherche s’appuient sur des territoires d’expérimentation « Living Labs » chacun conduit par un comité de pilotage, composé d’acteurs du territoire et d’académiques. Ces comités de pilotage ont pour objectif d’identifier les problématiques locales sur l’eau pour co-construire des solutions afin de préserver la ressource au travers des pistes de ré-usages.


3. Les ateliers

ATELIER 1 : Comment faire découvrir les enjeux de la recherche sur le thème de la ressource en eau à un public scolaire ?
Il est indispensable de sensibiliser les jeunes à l’importance de la gestion de l’eau. Le cadre scolaire est une porte d’entrée incontournable. Quelle action pourrait-on imaginer afin de mêler démarche scientifique, sensibilisation et action ?

Le but de l'atelier était d'imaginer une séquence pédagogique autour de la ressource en eau, composée de plusieurs ateliers et destinée à des scolaires.

Thématique choisie par le groupe : les zones humides
Public cible : cycle 3 (CM1, CM2)
Lieux : en classe et sur le terrain
Message clé : l’importance des zones humides dans la ressource en eau

Les 5 temps de la séquence pédagogique :

1. Définition d’une zone humide
But de l’atelier / Messages clés : Qu’est-ce qu’une zone humide ? Comment l’identifier ? Qu’est-ce qu’on y trouve ?
Outils et mécanismes : observations de photographies ; dessins ; découpage et fabrication d’une maquette ; identification des espèces (faune et flore).

2. Place de la zone humide dans le cycle de l’eau
But de l’atelier / Messages clés : Qu’est-ce que le cycle de l’eau ? Où va l’eau quand il pleut ? Comment une zone humide retient-elle de l’eau ? Quelles zones humides sur mon territoire ?
Outils et mécanismes : lectures de cartes topologiques ; observation de photos ; maquette pédagogique sur l’infiltration.

3. Sortie sur le terrain : évaluer l’état de santé d’une zone humide
But de l’atelier : découverte d’une zone humide sur le terrain ;  découverte d’un ou plusieurs métiers associés à la protection des milieux humides (et plus largement des milieux naturelles).
Outils et mécanismes : sciences participatives : comptage des espèces sur le terrain ; visite des lieux avec un(e) naturaliste / technicien de milieu naturel.

4. Et si les zones humides disparaissaient ?
But de l’atelier / Messages clés : Quelles seraient les conséquences de la suppression des zones humides ? Pourquoi faut-il les préserver ? Découverte des enjeux associés aux zones humides : pollution, urbanisation, assèchement, sécheresse, zone tampon, changement climatique… Découverte de l’histoire de la gestion des zones humides.
Outil : maquette pédagogique Zone Humide « zone tampon ».

5. Atelier de restitution : présentation bilan devant les autres classes de l’école (format à définir).

Quelques astuces pour réussir la création de sa séquence pédagogique :
- Adapter son contenu à l’âge de son public cible : penser au lien avec le programme et les prérequis nécessaires à l’atelier programme.
- Ne pas surcharger les ateliers : planifier son contenu avec la règle 1-2-3 (cf. fiches annexes en lien ci-dessous).
- Créer un contenu dynamique à travers des manipulations et des rencontres.
- Sortir du rythme scolaire : penser à la ludification ! (cf. fiches annexes en lien ci-dessous).
- Penser aux partenaires : chercheurs, enseignants, lieux de culture et de la nature…

Fiches annexes pour bien mener son atelier par l'association Carrefour des sciences et des arts.

ATELIER 2 : Comment vivre un débat sur le thème de la ressource en eau ?
Que ce soit après avoir donné une conférence ou en animant un atelier, le débat est un moment parfois délicat, qui nécessite de travailler sa posture, son argumentation ou la manière d’impliquer les publics. Pourrait-on imaginer une nouvelle forme de débat autour de la ressource en eau ? Quelles seraient par ailleurs les bonnes pratiques pour participe
 r à un tel débat ?

Durant cet atelier, les participants ont imaginé deux sujets de débat autour de la ressource en eau.

Thématique 1 : Pouvons-nous partager l'eau ?
Public cible : Agriculteurs bassin de l’Hérault
Lieu : Montagnac - Plaines Du Minervois (11)
Message clé : L'eau est un bien commun universel à partager équitablement car c'est une ressource vitale.

Axes pour articuler les discussions autour de la problématique :
- Évaluer les besoins en eau
- Se mettre à la place d’un autre
- Faire un consensus

Les critères de réussite de la mise en débat du sujet sont d'installer un climat de convivialité et de favoriser la participation des personnes présentes. Il est également nécessaire de faire intervenir des experts ainsi que des syndicats agricoles.

Les outils de médiation envisagés :
- Parlement d’agriculteurs (tirage au sort)
- Introduction des experts (agronome, hydrogéologues, juristes…)
- Débat sur la question « pouvons-nous partager l’eau »
- Élaboration d’une position commune

Thématique 2 : Consommons-nous trop d'eau ?
Public cible : tout public
Lieu : lieu d'enseignement
Messages clés : Formuler une hypothèse tirée de l'analyse de signes, identifier l'usage de la ressource en eau en fonction des besoins et déterminer la perception des publics.

Axes pour articuler les discussions autour de la problématique :
- Quantitatif et qualitatif
- Perception des usages  pour définir la priorisation des usages

Le principal critère de réussite de la mise en débat du sujet est d'avoir des participants motivés qui prend part spontanément aux échanges. Afin de mener à bien les discussions, il est nécessaire d'inclure des partenaires comme un laboratoire, une entreprise, une collectivité, un facilitateur, ainsi qu'une université amenant une communauté de recherche.

Les outils de médiation envisagés :
- Un procès sous la forme d'une pièce de théâtre durant laquelle la société est accusée de consommer trop d’eau.
- Une application numérique évolution d’une situation
- Jeu de rôle avec scénario climatique
- Déambulation à la rencontre des acteurs du domaine

ATELIER 3 : Comment amener la question de la ressource en eau en s’appuyant sur les fondamentaux du thème de l’eau (chimie de l’eau, cycle de l’eau...) ?
Aborder la question de la ressource en eau nécessite dans un premier temps de fournir les connaissances indispensables pour comprendre ce sujet. Quels sont les fondamentaux à transmettre aux publics ? Peut-on imaginer une action de médiation mêlant à la fois ces bases et une sensibilisation aux enjeux actuels ?

Le message clé que le groupe souhaite mettre en avant est que l’eau est une ressource inépuisable à préserver.  « Rien ne se perd, tout se transforme ».

Publics : 20-30 ans et les jeunes élus

Pour cela différentes thématiques complémentaires doivent être abordées :

1) En quoi l’eau est-elle précieuse ?

- Les qualités physico-chimique de l’eau en fonction de son état.
- Point sur la quantité mais surtout la répartition et les proportions en fonction de son état.
- La qualité de l'eau : composition, pollution, minéraux.
- Ses rôles écosystémiques.

2) Les compartiments du cycle de l’eau

Parler de la ressource en eau nécessite de mieux connaître sa répartition et les différents cycles
- Le cycle de l’eau sur terre.
- Le cycle de l’eau dans le sol.
- Le cycle de l’eau dans l’air.
- Mécanique des échanges entre les cycles et la temporalité  de ceux-ci.

3) Les usages de l'eau, leurs impact et des solutions possibles
- État des lieux des usages en fonction des utilisateurs. Il est important d'aborder cette thématique avec des données chiffrées.
- Les impacts de l'utilisation de l'eau.
- Des solutions possibles : illustration de pratiques qui fonctionnent et lesquels sont vertueuses.


Outils de médiation :
Exposition interactive : exposition dans laquelle s’intègre des animations et des expériences. Elle est composée de photos, vidéos, d'une maquette de bassin versant.
- une adaptation de l’exposition au lieu de présentation en prenant le cours d’eau à côté par exemple.

- des jeux et énigmes permettent également de développer l'interactivité.

De plus l'exposition est constituée de plusieurs parcours possible en fonction du rôle qu'on incarne ; agriculteur, citoyen, élu, lapin, poisson…

ATELIER 4 : Comment faire passer le public d’une prise d’information à une véritable action, une mobilisation ou un changement de pratiques ?
Communication dans les médias, conférences, stands sur des évènements… De nombreuses actions permettent d’informer les publics des enjeux de la ressource en eau. Mais comment aller plus loin ? Comment pourrait-on mettre en défi les publics de changer leurs pratiques ? Comment l’implication de scientifiques dans la médiation peut-elle favoriser cette mobilisation ?

Le groupe s'est focalisé sur la thématique  :  comment agir sur le cycle anthropique de l’eau pour permettre une utilisation plus raisonnée, voire une ré-utilisation en direction du grand public, en se focalisant sur le public dit « middle green » (usagers déjà sensibilisés mais agissant encore très peu).

Le message clé à retenir de leur projet invite à se questionner : « Quel consomm’acteur en eau voulez-vous devenir ? »

La médiation de ce projet repose sur des états des lieux, des cartographies, des débats, ainsi que des expériences scientifiques, des retours et témoignages. Une attention particulière est portée sur les compteurs d’eau et l’élaboration de conventions citoyennes.

Une comparaison avec un espace test, écoresponsable est envisagé : des blocs sanitaires pour les campings.

Plus concrètement, cela passerait par des visites des équipements et infrastructures intervenant dans le cycle anthropique de l’eau, ainsi que des ateliers de plomberie, pour optimiser sa consommation. 

Pour un tel projet, les associations maker et les Fab Lab, ainsi que les fédérations d’hôtellerie de plain air, dans le cas des campings, serviraient de partenaire

Le déroulé du projet reposerait sur quatre temps :
- informer et sensibiliser
- faire un état des lieux et un diagnostic de consommation
- hiérarchiser les possibilités, les actions et envies
- évaluer les critères de réussite

Des outils pour inciter l'engagement "Comment passer de l'information à l'action, à la mobilisation, le changement de pratique ?".

4. Le prochain WorkShop : Transition énergétique

La Région Occitanie souhaitant être une région à énergie positive en 2050, c'est pourquoi elle investit énormément dans le secteur de la transition énergétique. C'est pour cette raison importante qu'elle est au centre de nombreux projets de recherche en Occitanie. Lors de ce cette prochaine rencontre, nous souhaitons mettre en réflexion et co-construire des outils de médiations permettant de valoriser les axes de recherches répondant à cet enjeu de société et environnemental.

Le WorkShop est organisé en partenariat avec les Défis clés RHyO & PVSTAR et le programme de recherche GenHyO.

Lieu : INPT - Ensiacet - 4, allée Emile Monso | TOULOUSE

Date : lundi 26 février de 9h30 à 17h00

Plus d'informations sur  l'article Echosciences Occitanie

Inscriptions : https://workshop.kimiyo.fr