Communauté

Mondes Sociaux

Le camping : un lieu d’expulsions pas comme les autres

Publié par Mondes Sociaux, le 8 février 2023   410

Article par Aurélie Mandin-Charrier

Vous faites peut-être partie de ces personnes qui ont passé un séjour en camping ? En effet, ce dernier offre la possibilité à des millions de personnes de s’échapper de leur quotidien et de profiter d’un séjour en plein air. Mais aujourd’hui, en France, il constitue également pour des milliers de personnes une résidence, un toit. Est-ce que vivre en camping procure les mêmes droits, y compris celui de se mobiliser ?

Que cela relève d’un choix ou d’une contrainte, décider de vivre dans un camping résidentiel illustre les situations de mal-logement et d’inégalités d’accès au parc immobilier. La précarité liée au logement s’accentue pour les personnes résidant en camping qui ne sont pas protégées par le droit commun locatif et donc plus exposés à l’expulsion que les locataires du marché locatif classique. Qu’advient-il de ces résident.es en cas de fermeture du camping ? Comment font ces personnes face à ce processus de délogement brutal et ne reposant que sur la décision du propriétaire ? Dans quelle mesure leur vulnérabilité vis-à-vis du logement est instrumentée par le propriétaire du camping ?

Résidences au statut juridique inégalitaire

Une enquête sociologique a été menée entre 2012 et 2016 dans un camping bas de gamme de la région parisienne, ouvert depuis les années 1960 et racheté dans les années 2000 par la municipalité. Ce camping propose des emplacements résidentiels, louables à l’année. Ils sont à distinguer des emplacements touristiques, destinés aux touristes pour une ou plusieurs nuitées.   [...]

Lire la suite

Crédit image : Freepik, noomtah, eucalyp et khoirul huda  pour Flaticon.