Communauté

Mondes Sociaux

La trajectoire sociale du rap

Publié par Mondes Sociaux, le 30 novembre 2022   150

Article par  Chloé Dalmau

Si aujourd’hui on peut entendre le rap résonner dans des lieux publics sans attirer de regards étonnés, cela n’a pas toujours été le cas. D’où vient-il ? Qui sont ceux qui l’aiment ou qui le détestent ? Et surtout, où est sa place, aujourd’hui, dans la culture musicale contemporaine 

C’est au collège et au lycée que les jeunes générations développent des passions musicales qu’ils conserveront en vieillissant. Leurs goûts leur servent alors à se distinguer ou à se rapprocher des autres. En se focalisant sur la période de l’adolescence, grâce à des statistiques et entretiens avec de jeunes adeptes, Florence Eloy et Tomas Legon retracent la trajectoire atypique du rap dans le monde de la musique. Depuis sa montée en popularité dans les années 2000, jusqu’aujourd’hui, le rap a fait du chemin sur le parcours de la légitimité culturelle.

Admirateurs et détracteurs

Tout au long de l’adolescence, et de manière plus intense encore à la période du collège, le rap a plus de succès auprès des garçons. Il s’oppose en cela au R’n’B qui est bien plus apprécié par les filles. Mais ces goûts ne sont pas toujours exclusifs. Alors que les filles sont plus ouvertes aux préférences masculines, les garçons ont beaucoup plus de difficultés à accepter des musiques considérées comme féminines. L’idée que le style musical peut être associé à un genre particulier est d’autant plus marquée lorsqu’on parle de musiques d’origine populaire. Mais pourquoi ?  [...]

Lire la suite