Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

PLANÈTE À TABLE : une collaboration avec les Haut-Parleurs

Publié par IRD Occitanie, le 27 février 2023   310

Publiée du dimanche 22 janvier 2023 et au 12 février 2023, découvrez notre nouvelle série de reportages "PLANÈTE À TABLE" signée "Les Haut-Parleurs", le premier média mondial de jeunes reporters francophones. Dans le cadre du projet Planet@liment porté par l'IRD, les enjeux de notre alimentation face à l’urgence environnementale ont été abordés.

4 épisodes de 8’ au Maroc, Algérie, France et Mali réalisés par Maha Hasnaoui. Une série coproduite par FABLABCHANNEL et l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) avec le soutien des Instituts Français du Maroc et d’Algérie et le Plan Régional Santé Environnement - Occitanie.

Le pitch

Face à l’urgence climatique et environnementale, la série questionne l'usage d’un aliment nutritionnel important dans la vie quotidienne et la culture culinaire d’une famille de quatre pays du sud. L’eau, le pain, le poisson ou encore le riz… des vivres qui risquent de devenir très rares, trop chers, trop gâchés ou encore néfastes pour la planète ou notre santé. “PLANÈTE A TABLE” est une série sociétale, scientifique et militante pour éveiller les consciences sur nos habitudes alimentaires en donnant la parole à des familles, des chercheurs et des activistes, avec l’urgence d’agir.

#1 Pénurie d'eau au Maroc par Maha Hasnaoui

Comment lutter contre la dramatique sécheresse qui frappe des villages au sud du Maroc ? Notre “Haut-Parleur” Maha s’est attablée avec la famille Bourehim originaire de Tinkst qui n’a plus accès à l’eau du puits desséché. Alya Annabi, une militante Casablancaise, organise des appels aux dons pour la construction de puits dans ces villages. Elle s’agace du gaspillage de l’eau par les urbains. Le chercheur IRD (CESBIO) enhydrologie Abdelghani Chehbouni décrit sur le terrain une solution technologique d’arrosage qui permet aux agriculteurs d’économiser jusqu'à 20 % d’eau. Pour lui, il y a urgence puisque le secteur agricole puise 87 % des ressources en eau au Maroc.

#2 Surpêche au menu en Méditerranée par Sylvain Elfassy

Pourquoi des poissons comme le merlu sont-ils en voie de disparition? La quantité de poissons prélevée en Méditerranée française est en chute depuis des années. Ici, le merlu surexploité n’est presque plus dans les menus. Luana et son père Giuseppe Cortese, restaurateurs, s'inquiètent aussi de l’inflation des prix du poisson, plus rares et de plus en plus importés. Pour lutter contre ce phénomène, Sylvain échange avec Laetitia Bisiaux, une militante de l'association Bloom qui combat pour protéger la biodiversité marine. Philippe Cury, biologiste et directeur de recherche à l'IRD (MARBEC), quant à lui, encourage le développement de réserves marines pour permettre un stock et une reconstitution de poissons.

#3 Stop au gâchis en Algérie par Nesrine

Comment expliquer la surconsommation et le gâchis du pain en Algérie ? Cet aliment considéré comme “un don du ciel” se retrouve souvent dans les rues et dans les poubelles. Nesrine est invitée à partager un plat traditionnel de la famille Bachetarzi qui ne peut se passer de pain. Boulanger et activiste, Moncef Bachetarzi alerter pour dire “stop” au pain blanc industriel, produit en masse, qui se conserve mal et néfaste pour la santé. Comme l’explique la chercheuse Ghania Benasla Dahoun, ingénieure agronome, les baguettes fabriquées avec de la farine blanche tamisée perdent en vitamines, en oligo-éléments et en minéraux et ne gardent que le gluten et le sucre...

# 4 Sauvons le riz au Mali par George Attino

Pourquoi le Mali, alors qu’il est le deuxième producteur de riz en Afrique de l’Ouest, importe-t-il massivement son riz d’Asie et quel est l’impact de celui-ci sur la santé et l’autonomie alimentaire des Maliens ? À l’heure où le pays fait face à la sécheresse, à la malnutrition et à une croissance démographique, George s'intéresse à la place prépondérante occupée par le riz dans l’alimentation des maliens. Son enquête commence à table avec la famille de Broulaye Kané. Riziculteur, il s’inquiète des maladies qui impactent ses récoltes. Seule solution pour lui, utiliser des engrais quand d’autres vont pratiquer l’agroécologie comme nous le fait partager Ramadan Sylla qui l’enseigne. La chercheuse agronome à l’IRD (SENS) à Bamako, Marjorie Le Bars, quant à elle, encourage le Mali à l'autonomie alimentaire.

Diffusion de la série :
La série a été diffusée chaque dimanche à partir du 22 janvier 2023 par le média social “Les Haut-Parleurs” sur sa chaîne youtube (73.000 abonnés) et partagée par sa communauté facebook, instagram, twitter et celles de l’IRD et de son projet Planet@liment sur tiktok , des Instituts français d’Algérie et du Maroc, des associations militantes telle Bloom contre la destruction des Océans et de plusieurs partenaires média comme AlorsMedia et HelloPlanète.