Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

Deux Apprenties Chercheures participent à un projet de recherche sur le palmier dattier

Publié par IRD Occitanie, le 8 février 2022   340

L’UMR DIADE est la première unité de l’IRD à Montpellier à accueillir dans ses laboratoires un binôme d’élèves du réseau des Apprentis Chercheurs, une collégienne et une lycéenne d’établissements montpelliérains. Durant le premier semestre 2022, elles participeront à un projet de recherche porté par l’équipe Palmiers puis présenteront leurs travaux au Congrès des Apprentis Chercheurs en juin.

Intéresser les jeunes autrement aux sciences, développer leur esprit critique et leur confiance en soi, sensibiliser les scientifiques à leur rôle sociétal sont les ambitions croisées du dispositif Apprentis Chercheurs avec le projet Planet@liment. L'initiative mise en place à l'UMR DIADE est le fruit d’une nouvelle collaboration entre le monde éducatif, la recherche et l’association l’Arbre des connaissances.

Dispositif Apprentis Chercheurs , © Association Arbre des Connaissances

Apprentis Chercheurs déployé en Métropole et dans les Outre-Mer

L’association l’Arbre des connaissances a mis en place le dispositif Apprentis Chercheurs en 2004. Des binômes de collégiens et de lycéens participent à des travaux de recherche, en immersion dans un laboratoire, pendant six mois. Ce dispositif favorise une initiation concrète à la démarche scientifique et à la découverte des métiers de la recherche. À l’issue de cette période, les Apprentis Chercheurs présentent leurs travaux lors d’un Congrès des Apprentis Chercheurs en présence de leurs encadrants scientifiques et de leurs enseignants. « Les témoignages recueillis sont unanimes, cette expérience est source de satisfaction et d’émotion pour les jeunes comme pour leurs enseignants et encadrants », spécifie Muriel Tapiau, coordonnatrice d’Apprentis Chercheurs à la délégation régionale IRD Occitanie.

Collège Françoise Combes Montpellier, © Collège Françoise Combes Montpellier

Des établissements, des enseignants et des élèves mobilisés

Le collège Françoise Combes et le lycée Jean Mermoz  font partie des établissements scolaires participant au dispositif Apprentis Chercheurs depuis plusieurs années à Montpellier. Deux élèves issues de ces établissements seront accueillies à l’unité DIADE qui vise à vise à comprendre la nature et le rôle des mécanismes de diversification structurale et fonctionnelle du génome des plantes tropicales. Avec l’appui de la coordinatrice, le laboratoire a préparé un projet de recherche simple, et a identifié une référente scientifique dans le laboratoire. Ensuite, le corps professoral s’est mobilisé pour identifier les jeunes candidats. « Les enseignants nous ont présenté le principe en début d’année, ils ont recueilli nos lettres de motivation puis une rencontre a été organisée avec les référents scientifiques porteurs des projets de recherche pour constituer les binômes d’élèves », explique Lucie, collégienne au collège Françoise Combe.

Coupe au vibratome d’une racine primaire de palmier dattier laissant apparaître la formation d’une racine secondaire à partir du cylindre central. © IRD - Myriam Collin

Des Apprenties Chercheures missionnées sur le palmier dattier

Du 05/01/2022 au 02/06/2022, lors de neuf séances de trois heures chacune, les deux élèves seront chargées d’étudier le cheminement du sel dans les racines de palmiers dattiers mis en culture dans les serres de l’IRD. Le fruit du palmier dattier a une haute valeur nutritive et économique mais la qualité et la quantité de production est tributaire d’une eau de qualité. Certains pays manquent cruellement d’eau douce et Djibouti, pays côtier gros producteur de dattes, en fait partie. L’arrosage est réalisé à partir d’eau saumâtre en provenance des nappes phréatiques. « Pour détecter les ions sodium dans les tissus racinaires, les Apprenties Chercheures utiliseront un colorant spécifique, puis effectueront des observations sur des instruments perfectionnés ? » explique Myriam Collin, assistante-ingénieure à DIADE, spécialiste en histologie et très investie dans l’encadrement des jeunes. Le sel contenu dans l’eau, toxique pour les plantes, provoque le ralentissement de la croissance, une production de dattes moindre et des fruits de qualité médiocre. « L’équipe Palmier s’intéresse aux mécanismes de défense mis en place par certains palmiers pour résister aux effets négatifs engendrés par le sel et ces élèves contribueront à identifier ces mécanismes », conclue la scientifique.

C’est le 2 juin que nos deux jeunes scientifiques présenteront leurs travaux à l’oral lors du Congrès des Apprentis Chercheurs qui se déroulera à Montpellier. Une excellente opportunité pour ces élèves de co-créer des actions de sensibilisation à l’alimentation durable.


Contact communication : Muriel Tapiau, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR

Contact scientifique : Myriam Collin IRD, UMR DIADE MYRIAM.COLLIN@IRD.FR


Source : https://www.ird.fr/deux-appren...