La gestion conservatoire des eaux et des sols avec Damien Raclot, Hydrologue à l'IRD de Montpellier

Publié par Echosciences Occitanie, le 12 juin 2018   130

Xl exemple1

Portrait réalisé par l'Institut de Recherche pour le Développement dans le cadre de l'opération « Le climat sous surveillance ».


Diplômé de l'ENGEES (Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg, ex ENITRTS) en 1997 et titulaire d'un doctorat de l’Université de Montpellier II obtenu en 2003, j'ai intégré l'IRD (Institut de Recherches pour le Développement) fin 2004 au sein de l'Unité Mixte de Recherches LISAH (Laboratoire des Interactions entre Sol, Agrosystèmes et Hydrosystème) basé à Montpellier.

Par la suite j'ai été amené à développer mes recherches en Tunisie où j'ai passé 4 années (2007-2011). Je séjourne actuellement à Rabat depuis septembre 2015, pour élargir mon champ de recherches à l'ensemble du pourtour méditerranéen. 

Mon sujet de recherches vise à mettre au point des modes de gestion durable des terres cultivées, qui permettent de concilier productivité agricole et maintien des ressources en eau et en sols en Méditerranée.

Je m'intéresse particulièrement aux mécanismes d'érosion hydrique des sols, qui sont très actifs dans la région. En dégradant les terres cultivées, l'érosion menace très fortement de grandes superficies de terres cultivées. Mais elle est également responsable de l'envasement des nombreux barrages construits dans la région pour satisfaire les besoins en eau.

... la suite du portrait. 

Le laboratoire : 

Le LISAH, Laboratoire d'Etude des Interactions entre Sol-Agrosystème-Hydrosystème, est une unité mixte de recherche sous tutelle de l'INRA, l'IRD et SupAgro.

Les recherches du LISAH portent sur l'hydrologie, le transfert de contaminants et l'érosion des sols dans les paysages cultivés fortement aménagés, et sur les propriétés spatiales et l'évolution de ces paysages.

Plus d'information : 

Image de bannière :  © R. Calvez - Paysage cultivé en Tunisie