Un Ciné-Sciences au service des insectes

Publié par Genopolys Montpellier, le 19 juin 2018   1k

Xl bandeau echosciences

Les insectes... magnifiques ou répugnants, nuisibles ou indispensables, ils sont souvent les ennemis de l'Humain. Pourtant, il faut de tout pour faire un monde! Mais les connaissez-vous vraiment? 

Dans le cadre du projet Ciné-Sciences, la Comédie des Neurones, UniverlaCité et Genopolys se sont lancés ce défi! Réconcilier petits et grands avec ces petites bêtes qui grouillent, qui volent ou qui piquent. Le tout, par une succession de 3 séances, alliant court-métrages, activités et discussions à caractères scientifiques. 

Pour connaître un insecte, encore faut-il savoir ce que c'est. Le Ciné-Sciences commence donc par une première séance portant sur la reconnaissance d'un insecte, ses caractères visuels, ainsi que ses rôles dans l'écosystème. 

(Photo prise à l'école Suzanne St Julien, 34, le 26-03-2018)

Pour commencer, les enfants ont à leur disposition un bocal contenant 11 petits animaux fixés dans de l'alcool. Leur but, les trier! Il doivent regrouper tous les insectes d'un côté, et tout ce qui n'est pas un insecte de l'autre, selon leur intuition et leurs connaissances. Puis, suite à une correction collective, les enfants deviennent des chercheurs qui observent, dessinent et décrivent leur objet d'étude. Il doivent donc trouver les caractères visuels communs à tous les insectes. Vous sauriez me les redire vous? Allez je vous aide! Ils ont tous:

- 6 pattes,

- un corps en 3 parties: tête, thorax et abdomen

- un exosquelette

- 2 antennes

Bon, ok. On est tous capable de reconnaître un insecte quand on en croise un maintenant. Mais à quoi "servent-ils" dans l'écosystème? A nous piquer? A ravager nos cultures? A ronger les charpentes de nos maisons? Certes, mais pas que! A présent, nous proposons aux enfants de regarder un film d'animation en stop motion, "Hervé le Bousier".

Un bon exemple d'un insecte répugnant indispensable au bon fonctionnement d'un milieu naturel. Bien-sûr, ce film n'est que l'exemple d'un insecte et de son lieu de vie. Hervé pourrait très bien être une exception parmi toutes ces espèces. Mais non. Prenons l'exemple de certains de ces insectes qui volent et qui piquent. 

Après ces deux films, les enfants (et vous aussi je l'espère) ont bien compris que tous les insectes ont un rôle dans l'écosystème, et qu'ils ne sont pas là par hasard! Nous pouvons donc passer à la suite. Leur protection. Y en a t'il une? Si oui comment fonctionne t-elle? Quelles espèces sont protégées?  Comment sont-elles choisies? Tout un tas de questions auxquelles nous essayons de répondre dans la seconde séance. 

Nous débutons donc la seconde séance par un petit jeu intitulé "Qui veux-tu protéger?" Les enfants ont face à eux les photos de deux insectes différents, l'un dont l'espèce est protégée en France, l'autre non. Mais cette information ils ne la connaissent pas. Pour chaque image, nous  donnons aux enfants le rôle et la répartition géographique de l'espèce sur le territoire français. A eux de choisir quel insecte ils souhaitent protéger et de justifier leur choix. Cette activité sert à faire naître un grand nombre de questions au sein du public. En effet, le choix des insectes protégés semble parfois... peu logique. En tout cas, en 2017, des chercheurs ont clairement fait ressortir un biais dans les listes d'espèces d'insectes protégés. Et afin de répondre à toutes ces questions, nous projetons le film d'animation "Moi, moche et fragile"

On dit souvent: "apprendre c'est répéter". Étant donné que ce film est dense en informations, nous profitons des 15 - 20 minutes restantes pour récapituler ce qui a été dit durant le film afin de remettre en place les différents messages scientifiques et de répondre aux questions s'il en reste. 

A la suite de ces 2 séances, les enfants connaissent et reconnaissent les insectes, sont sensibilisés à leur fragilité, aux dangers qui pèsent sur eux et ont des notions concernant la protection.

La troisième séance a pour thème l'entomophagie, c'est à dire le fait de se nourrir d'insectes. La séance commence par un film d'animation en stop motion intitulé "Criquet-Croquant" spécialement conçu pour ce projet . Ce film présente les conséquences que l'augmentation de la population mondiale pourrait avoir d'ici 2050, et propose aux enfants de découvrir ce qu'est l'entomophagie, ses bienfaits alimentaires, l'élevage d'insectes et les questions environnementales que tout cela soulève. 


Dans la littérature, nous avons constaté que le seul frein au développement de l'entomophagie en Europe et en Amérique du nord était un frein psychologique. C'est pourquoi, à la suite de ce film, nous proposons aux enfants un atelier dégustation au cours duquel ils peuvent goûter s'ils le souhaitent, des criquets au paprika et des vers de farine à l'ail et aux fines herbes. Les insectes étant servis entiers, cela peut paraître dégoûtant au premier abord. Mais au final, les enfants apprécient et viennent même en redemander. Et vous, vous goûteriez? Si l'envie vous prend, ce genre de produit est très facile à trouver sur internet!

Pour terminer ce Ciné-Sciences, nous avons créé un jeu intitulé "Insect Pursuit", basé sur le Trivial Pursuit, transformé en jeu de plateau coopératif. Ainsi, les enfants doivent s’entraider et répondre à une série de questions afin de pouvoir faire métamorphoser leur chenille en papillon. Ce jeu permet aux enfants d'ancrer les messages clés sur le long terme. Enfin, un jeu est offert dans chaque lieu où nous intervenons pour que les enfants puissent y rejouer à volonté.

A ce jour, nous sommes intervenus dans 5 établissements différents: 2 écoles en zone rurale, une école, un collège et un café associatif en zone prioritaire de Montpellier, pour un total de 153 élèves et 25 heures d'animation. Le projet est porté par Enzo Blondeau, stagiaire à Genopolys, accompagné de Magali Kitzmann et Marie Pequignot de Genopolys, Catherine Gandubert de l'association La Comédie des Neurones et Manon Herranz et Léa Pintus du dispositif UniverlaCité. A l'avenir, cette séquence continuera à être proposée, mais d'autres séquences sur d'autres thématiques sont déjà en cours de réflexion... Affaire à suivre!


Enzo Blondeau.