RESTER MAîTRE DU JEU

Publié par Claire Adélaïde Montiel, le 5 septembre 2017   690

Xl img 20170823 180822

Le jeu d’évasion autrement nommé Escape Game mis en place durant les vacances d’été par l’association Fermat Science a suscité un bel engouement. La Maison de Fermat qui se préoccupe plus généralement du XVII° siècle, période de naissance de l’illustre mathématicien Pierre de Fermat, a fait une entorse à ses habitudes pour reconstituer dans le cadre impressionnant de la cave un bureau du XIX° siècle.

Nous sommes le 29 mai 1832, veille de la mort du jeune mathématicien Evariste Galois. Le jeune homme doit se battre en duel au petit matin. N’ayant aucune connaissance des armes et aucune expérience en la matière, il se sait condamné à une mort certaine. Il passe cette dernière nuit à mettre en ordre ses affaires et rédige une lettre-testament destinée à son ami fidèle dans laquelle il retrace ses découvertes mathématiques afin qu’elles ne disparaissent pas avec lui.


Entre juillet et août, 20 équipes de 6 participants âgés de 10 à 70 ans se sont confrontées à une série d’énigmes faisant appel au sens de l’observation, à la logique et à l’esprit de déduction. Familles toutes générations confondues, groupes de professionnels, équipes de jeunes ont défendu les couleurs de Beaumont, du Tarn-et-Garonne, du grand Toulouse, de la région parisienne, et même de la Catalogne et de la Guadeloupe sous des pseudonymes reflétant leur volonté de ne pas se prendre au sérieux associée à une bonne dose d’humour : les bras cassés, les pigmées, Princesse Léïla, les grimpeurs de l’évariste, les Dufond-dujardin, Zb12 pour n’en citer que quelques-uns.

Avant de pénétrer dans la cave de la Maison Fermat et ensuite pour en sortir, il s’agit de découvrir les endroits où se cachent les indices, de décrypter des messages secrets et de résoudre en 1 heure une douzaine d’énigmes. Malgré le titre de l’épreuve « le testament d’Evariste », les connaissances mathématiques ne sont pas de rigueur. En revanche, pas de succès possible sans un bon esprit de déduction et une aptitude au travail d’équipe. Un maître de jeu, ou pour mieux dire, une maitresse de jeu dans la personne d’Emie Uzureau, animatrice de Fermat Science, apporte aux groupes son aide en fonction des demandes exprimées et du niveau des compétiteurs.

A l’issue du jeu, toutes les équipes ont manifesté leur fierté d’avoir surmonté l’épreuve et leur satisfaction d’être autorisées à quitter la cave de la Maison Fermat après une heure d’intense remue-méninges.


Lors des vacances de Toussaint, une nouvelle session d’Escape Game est programmée. Renseignements et réservations sur le site www.fermat-science.com