Quand un fondateur du libéralisme défendait la classe ouvrière

Publié par Damien Jayat, le 7 novembre 2018   17

Xl cravates petit

Il parait qu’un investisseur qui veut juste à grossir son compte en banque contribue, et sans le faire exprès en plus, au bonheur de tous. Quelle belle idée ! C’est une des bases du libéralisme économique, elle s’appelle la main invisible sous la plume du grand Adam Smith dans son chef d’œuvre de 1776, La Richesse des Nations).

Alors j’ai lu Adam Smith. Et la main invisible… Elle m’a pété à la tronche.

Bon. Au départ, chez Smith c’est fastoche : tout le monde défend son propre intérêt. L’ouvrier veut un gros salaire, le capitaliste veut un gros profit.


Pour lire la suite : http://www.commeunequille.fr/2...