Les yeux au ciel… que peut-on observer en ce moment ?

Publié par Instant Science, le 10 mai 2024   260

Entre pluie de météores et alignement planétaire, le ciel de mai et juin nous promet de belles nuits à venir. Curieux, amoureux des spectacles de l’Univers, réservez d’ores et déjà ces dates pour ne rien rater de ces instants magiques !

En mai, rêvez sous une pluie d’étoiles filantes…

Amateurs d’étoiles (filantes), faites vos vœux ! La pluie de météores des Êta aquarides atteindra son pic quelques heures précédant l’aube du 4 mai.

Ce qui fait la particularité des Êta aquarides, c’est que ces météores nous viennent des débris de la célèbre comète Halley.

Pour des conditions optimales d’observation, sortez avant que la Lune décroissante ne soit pas encore levée et que le ciel se trouve encore bien sombre. Même s’il ne s’agira pas de la pluie de météores la plus spectaculaire, vous pourrez, quand même, assister à un beau spectacle avec 10 à 20 étoiles filantes par heure.

Petit bonus… profitez aussi de la magie de la voie lactée, du nord vers le sud, bien levée à cette heure-ci.

Également à observer le 4 mai pour tous les lèves tôt, le rapprochement  entre le dernier croissant de Lune et Saturne, dès 5h30 et jusqu’au levée du soleil.

Lire la suite de l'article sur Instant Science

Vue panoramique du ciel du 4 mai via le logiciel de planétarium Stellarium