Le Tour des Sciences fait halte à Toulouse

Publié par Sabrine Chibane, le 16 avril 2018   200

Xl banni re facebook 2

À l’occasion du Tour des Sciences je me suis rendu à l’Université de Paul Sabatier à Toulouse pour découvrir cet événement organisé par la FNEB. Il a lieu dans 11 villes en France ! Afin d’en savoir plus sur ce projet, j’ai interviewé les organisateurs et les bénévoles présents le Jour J.

Le Tour des Sciences est un Festival national de vulgarisation scientifique mis en place par la FNEB : la fédération nationale des étudiants en sciences exactes naturelles et techniques. Il a lieu dans plusieurs villes en France du 8 mars au 16 avril. Cette année il s’est déroulé à l’Université de Paul Sabatier à Toulouse le 12 avril 2018. Pour cette deuxième édition, le thème choisi est « les Sciences de demain », thème au cœur de l’actualité et évoquant notamment plusieurs interrogations sur l’avenir. 

Arrivée sur place, j’ai aperçu plusieurs animations. J’ai d’abord souhaité discuter avec les organisateurs et les bénévoles toulousains afin de mieux cerner les objectifs de cet événement et d’en apprendre plus sur son organisation. Ce sont donc les bénévoles de l’association de la  Corpo Sciences de l'université Paul Sabatier qui ont commencé à répondre à mes différentes questions.

La Corpo sciences est une association étudiante, ayant pour but d’aider les étudiants des cursus scientifiques de l’Université de Paul Sabatier.

Quelle est l’origine de ce projet ?

C’est un membre de la FNEB qui a souhaité monter le projet. Le bureau national propose des projets ensuite les administrateurs votent afin de définir s’ils souhaitent ou non sa mise en place.

L’idée est-elle également d’ouvrir aux étudiants notamment en science le monde de la vulgarisation scientifique auquel vous n’êtes pas réellement confrontés pendant vos études ?

Tout à fait. Il est vrai que nous essayons de plus en plus d’ouvrir la science à l’ensemble des étudiants. Nous avons par exemple présenté notre projet à l’Apéro des Brasseurs de sciences (apéro de médiation scientifique). L’objectif était de faire découvrir notre association et ensuite relayer les informations aux étudiants.

Pour quelle raison avez-vous choisi le thème « les  Sciences de demain » ?

Il s’agit d’un thème national qui a d’abord été proposé par le bureau national pour ensuite être voté sur un accord commun.

Ici c’est l’étape de Toulouse. Les étapes sont menées par les associations qui font partie de la fédération nationale des étudiants en science naturelles exactes et techniques, la FNEB. C’est donc cette dernière qui a choisi le thème « les sciences de demain » !

Êtes-vous habitué à organiser des événements ?

Oui nous avons déjà réalisé la première édition du Tour des Sciences l’année dernière. Cependant, de façon générale, nous n’organisons pas beaucoup d’événements de ce type !

Comment avez-vous choisi les intervenants ?

Concernant les intervenants, il semblait intéressant de convier les enseignants de notre université ainsi que les associations présentes sur le campus. Nous avons d’abord réalisé une liste avec des idées en s’interrogeant sur ce que nous évoquait les sciences de demain. Ainsi, plusieurs idées nous ont traversé l’esprit ! Nous avons pensé à la music, à ce que les nouvelles technologies pouvaient apporter par exemple, à l’astronomie, et à tout ce qui était nouveau -d’où la présence de NéoCampus - qui représente bien ce thème.

Il était donc important d’avoir des intervenants sur place. Concernant les étudiants de l’IGEM (Compétition internationale de machines génétiquement modifiées) qui ont aussi un stand d'animation, ils ont été contactés par un membre de l’association et ont été très intéressés par l’événement !

Pour les années avenir, nous pensons qu’il serait intéressant d’ouvrir l’événement aux lycéens. Ceci leur permettra à la fois de découvrir l’université et peut-être de leur donner envie de faire de la science ! Nous imaginons des conférences qui leur seront dédiées, des sorties, etc. Nous évoluons vraiment d’une année à l’autre. Nous en sommes à la deuxième année seulement !


 S’agit-il de la deuxième édition seulement à Toulouse ou alors partout en France ?

C’est la deuxième édition partout en France. Plusieurs villes nous ont rejoints. L’an dernier, il y avait environ 5 ou 6 villes participantes, aujourd’hui, nous avons presque le double avec 11 villes participantes. L’événement prend de plus en plus d’ampleur et les associations de la FNEB sont davantage impliquées. Quant à la programmation, elle dépend d’une ville à l’autre, certaines villes proposent des conférences et d’autres (comme Toulouse) proposent en plus plusieurs animations mises en place par les acteurs de la CSTI étudiantes.

L’événement a eu lieu au même moment l’année précédente ?

L’événement s’est déroulé plus tôt l’année dernière et il y avait seulement des conférences. Comme je vous le disais à l’instant, cette année nous avons décidé de proposer plus de choses.

De façon personnelle, pourquoi avez-vous souhaité participer à cet événement et de faire partie de cette association ?

Nous avons tous un parcours différent. Personnellement je réussissais bien mes études, et je voulais faire autre chose à côté, donc cela fait 2 ans que je suis dans cette association !

Combien de membres compte l’association ?

Nous sommes 20 membres de toutes disciplines : génie civil, mathématiques, biologie, etc.

Avez-vous une idée du nombre de participants au Tour des Sciences ? Avec facebook par exemple, lors de la création de l’événement ?

Nous avons très peu de facteurs qui nous permettent de le savoir.

Le problème avec Facebook réside dans le fait que les associations des autres villes cliquent aussi sur « intéressé ». Il est donc assez compliqué de mesurer. De plus, il y a des personnes qui sont intéressées par l’événement mais qui ne se déplacent pas automatiquement sur le terrain. Cependant  sur Facebook nous avons eu plusieurs bons retours !

Après avoir discuté avec la première association Corpo Sciences, j'ai souhaité interviewer Ups’in Space. Il s’agit d’un club d’astronomie mené par des étudiants.

Ups’in Space


Que fait exactement le club d’astronomie ?

Nous réalisons régulièrement des observations du soleil, environ une fois par semaine, quand le temps le permet ! Ainsi que des observations nocturnes. Plusieurs conférences autour de l’astronomie sont également organisées. Par exemple la prochaine présentation aura lieu jeudi  19 avril 2018 à 19h. La conférence portera sur la nébuleuse d’Orion avec la mission Sofia. Il s’agit d’un télescope embarqué dans un avion, c’est assez impressionnant !

Nous aimons également organiser des réunions et des soirées. Si un membre est intéressé par un sujet en particulier, il peut le présenter. Quant à notre statut, nous sommes des étudiants issus de plusieurs universités (l’université de Paul Sabatier, l’université de Jean-Jaurès …) et de plusieurs niveaux également (Licence, Master, Doctorat …). Tous les membres sont passionnés ou intéressés par l’astronomie.

Après avoir visité les différents stands et discuter avec les bénévoles, j’ai assisté à une conférence traitant le thème de la drogue et du cerveau présentée par Michelle Gué, professeure à l’université de Paul Sabatier.

Conférence Michelle Gué


Tour des Sciences se poursuit l’année prochaine dans plusieurs villes en France, n’hésitez pas à aller découvrir cet événement ! Il est par ailleurs annoncé sur le site internet de la FNEB ainsi que sur la page facebook.