Et si demain, on ne pouvait plus partager la même table ?

Publié par Quai des Savoirs, le 29 juillet 2020   120

Xl grand banquet paysage

Les humains se sont-ils toujours rassemblés pour manger ensemble ? Se réunir pour les repas, est-ce une pratique commune à toutes les cultures ? Quel est le rôle de la convivialité ? Pourquoi les restaurants nous ont-ils manqué pendant le confinement ? Y aura-t-il encore des bistrots dans cinquante ans ? Mangerons-nous tou·te·s de la même manière dans le futur ?

Trois intervenant·e·s ont accepté de répondre aux questions de Marina Léonard et Laurent Chicoineau dans ce podcast du Quai des Savoirs, en marge de l'exposition "Code Alimentation", pour imaginer ensemble le futur de l’alimentation.


Nos intervenant·e·s :

Jean-Pierre Poulain est un sociologue français dont les recherches portent sur les dimensions sociales et culturelles de l’alimentation humaine (sociologie et anthropologie de l’alimentation, pratiques alimentaires, problèmes sociaux liés à l’obésité, gestion des crises alimentaires...). Ancien élève de l’école hôtelière de Toulouse, il a suivi un double cursus universitaire avec une formation technique et une formation en sciences humaines et sociales. Il soutient sa thèse "Anthropologie de la cuisine et des manières de tables" en 1985 sous la direction d’Edgar Morin. Actuellement professeur de sociologie à l’Université Toulouse Jean Jaurès, il est aussi titulaire de la chaire "Food Studies: Food, Cultures and Health".

Adeline Grand-Clément est agrégée d’Histoire et maître de conférence en histoire grecque à l’Université Jean-Jaurès et chercheuse au sein de l’équipe PLH-ERASME (Patrimoine, Littérature, Histoire/ Équipe de recherche sur la Réception de l'Antiquité : Sources, Mémoires, Enjeux) à Toulouse. Elle est également membre associée du laboratoire ANHIMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Anciens, Paris, UMR 8210) où elle travaille sur le genre et pratiques socio-politiques dans l’ Antiquité. De manière plus générale, ses thèmes de recherche portent sur l’histoire culturelle et sociale du monde grec à l'époque archaïque.

Valérie Pons est cheffe maître restauratrice du restaurant le Fort à Montauban, coprésidente de l’Union des métiers de l'industrie de l'hôtellerie (UMIH) de Tarn-et-Garonne et cheffe ambassadrice du label "Bleu-Blanc-Cœur". Depuis 20 ans, elle met sa passion au service du goût avec pour objectif la vérité, le plaisir et le partage autour de la qualité artisanale. Elle est également engagée dans la vie de la cité pour transmettre ses valeurs humanistes avec son dynamisme et son professionnalisme.


Pour aller plus loin :

  • “Rituels grecs,une expérience sensible” par Adeline Grand-Clément. Exposition au Musée Saint-Raymond, du 24 novembre 2017 au 25 mars 2018.  https://synaesthes.hypotheses.org/773 

Crédit visuel d'illustration :  Stephanie Mccabe / Unsplash