Et si demain, on n'avait plus peur de ce qu'on mange ?

Publié par Quai des Savoirs, le 27 juillet 2020   200

Xl modified 1744952 1920 min

Nos peurs alimentaires sont-elles fondées ? Depuis quand existent-elles ? Est-ce dangereux de manger aujourd’hui ? Devons-nous avoir peur des OGM ? Faut-il faire des études sur tout ce que l’on mange ? Les tendances actuelles des circuits courts, du manger local, du potager chez soi sont-elles un retour en arrière ? Comment imaginer le futur de l’alimentation ?

Fondées ou irrationnelles, les peurs alimentaires ont toujours existé : peur d’être empoisonné, peur des nouveaux aliments, peur des contaminants, inquiétudes sur l’origine des aliments… Aujourd’hui, malgré les multiples dispositions autour de la sécurité, la qualité, la traçabilité alimentaire, les questions soulevées autour de notre assiette restent nombreuses et complexes.

Trois intervenant·e·s ont accepté de répondre aux questions de Marina Léonard et Laurent Chicoineau dans ce podcast du Quai des Savoirs, en marge de l'exposition "Code Alimentation", pour imaginer ensemble le futur de l’alimentation.


Nos intervenant·e·s :

Sylvie Vabre est historienne, maître de conférences à l’Université Toulouse Jean-Jaurès et membre du laboratoire Framespa/CNRS. Dans le cadre de ses recherches, elle étudie l’histoire économique et particulièrement l’histoire des entreprises agroalimentaires et l’histoire de l'alimentation. Elle a notamment publié : Le sacre du roquefort, l’émergence d’une industrie agroalimentaire.

Jean-Pierre Cravedi est toxicologue et directeur de recherches à l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) à Toulouse. Travaillant depuis plus de 20 ans sur les perturbateurs endocriniens, ses projets de recherche concernent les contaminants présents à faibles doses et en mélanges dans l’alimentation, parmi lesquels les résidus de pesticides.

Jean-Claude Dunyach est ingénieur de recherche aéronautique à Airbus entre 1982 et 2019, il  a été successivement ou en parallèle, écrivain, parolier de chansons, chroniqueur SF anthologiste... Aujourd’hui nouvelliste prolifique, avec une dizaine de recueils à son actif, il est également l’auteur de plusieurs space operas. Son dernier ouvrage est "Trois hourras pour Lady Evangeline".


Pour aller plus loin :

  • Les activités de recherches INRAE Toulouse en matière de risque alimentaire et les interviews des chercheurs sur le sujet sont consultables sur les sites : https://www6.toulouse.inrae.fr/toxalim 
  • STANZIANI (A.), Histoire de la qualité alimentaire XIXe – XXe siècles, Paris, Seuil, 2005, 440 p.
  • FERRIÈRES (M.), Histoire des peurs alimentaires du Moyen-Âge à l’aube du XXe siècle, Paris, Seuil, 2002, 464 p.


 Crédit photo d'illustration : Pixabay