#BotaniqueAtHome #5 : Le caféier, une plante tropicale à la maison

Publié par Kimiyo - Éveiller votre curiosité, le 10 mai 2020   390

Xl 96776802 269472467433380 8851600810174316544 n

Certes, le caféier n’est pas une plante que l’on retrouve fréquemment dans nos intérieurs, mais nous avons eu la chance de voir fleurir le notre cette année grâce au temps sublime qu’il a fait. C’est pourquoi nous avons décidé de partager un petit article avec vous sur ce sujet.

Et par ce week-end pluvieux, pourquoi ne pas amener un peu de saveurs tropicales dans vos maisons :D

Cet arbre est originaire des régions tropicales d’Afrique et d’Asie. 3 espèces sont principalement cultivées : l’Arabica, le Canephora et le Liberica. Au moins l’un de ces trois noms doit résonner dans votre tête... :D Bien entendu, le plus cultivé et le plus connu est l’espèce Arabica avec lequel on produit le café Arabica. Mais vous connaisse aussi sans doute l’espèce Canephora, qui produit le café Robusta. 

Ces plantes appartiennent à la famille des Rubiaceae. Le représentant de cette famille les plus connus chez nous en France est le Galium. Vous savez, cette plante dont le fruit s'accroche sans cesse à nos chaussures grâce à ces petits crochets lorsque l'on se balade dans la brousse. 

Avec fort rendement économique, le caféier est cultivée pour ses drupes (comme des cerises) qui contiennent chacune 2 graines de café, qui dérivent de petites fleurs blanches avec un parfum très fruité. Un arbre produit en moyenne entre 700 et 800g de cerises. 100g de cerises permettent de récupérer 17g de café. (pour plus d’informations sur les chiffres liés au commerce de café, un super article détaillé est disponible ici)

Conseils de culture :

Niveau de difficulté : **

À nos latitudes, le caféier peut se cultiver comme une plante d’intérieur. C’est une plante intéressante pour la décoration grâce à son feuillage brillant vert foncé. 


Pour avoir un beau caféier, il vous faut reproduire ses conditions de vie à l’état naturel. Il aime les sols riches (privilégiez donc du terreau), bien drainé, et relativement profond.  Comme il pousse à l'état naturel sous la canopée, il aimera les pièces humides et la mi-ombre. Ne l'exposez jamais à des températures inférieures à 15°C, ou il risquerait de perdre ses feuilles. 

Le caféier supportera quelques erreurs de culture, mais si vous réunissez toutes les conditions, vous aurez peut-être la chance de voir apparaître, à l’aisselle de ses feuilles, des petits bouquets de fleurs blanches, très parfumées. Un peu plus rarement, des fruits peuvent apparaître. Mais n’étant pas dans ses latitudes et conditions naturelles, il sera, comme toutes les plantes tropicales cultivées ici, assez compliqué de le faire fleurir. Ne comptez donc pas sur ce joli spécimen pour votre production de café personnelle.

Pour le trouver, vous pouvez vous rendre en jardinerie ou vous aventurer à le planter vous même à partir de graines (non transformées pour la consommation de café bien entendu !!)

D'ailleurs, nous avons eu la chance d'avoir un dizaines de graines, on va donc tenter de les replanter... Avec un peut de chances, on verra de nouveaux arbres apparaître d'ici 3 mois :) 

To be continued.... !