Conférences

Tous entrelacés dans le réseau du vivant : un regard d’évolutionniste sur les Chosmo sapiens

Cela commence par le récit d’une découverte en cours : l’holobionte (collectif d’un hôte et de ses microbes). Cette notion accentue la prise de conscience d’un phénomène très général dans le monde biologique : les organismes sont largement des mosaïques évolutives, formées de parties ayant des origines multiples, et sont rattachés, plutôt qu’à un arbre, à un grand réseau du vivant. Pris dans ce réseau, Homo sapiens est en train de repenser sa nature. Il se découvre Chosmo sapiens, co-construction de gènes humains et de gènes de communautés microbiennes. Cette réalisation induit de multiples défis (en droit, en littérature et en sciences). Certains portent en eux des conséquences épistémiques profondes, en particulier la possibilité d’un élargissement original de la théorie de l’évolution.

Conférence animée par Eric Bapteste.  Directeur de recherche CNRS à l’Institut de biologie Paris-Seine (IPBS). Il codirige l’équipe Adaptation, intégration, réticulation et évolution à Sorbonne Université, à Paris. 

  18h00. Auditorium de Carré d’Art. Entrée libre dans la limite des places disponibles

Xl bapteste
Organisateur :
Muséum d'Histoire naturelle de Nîmes
0466767345
veronique.beaumes@ville-nimes.fr
http://nimes.fr
Lieu :
Carré d'Art
1 Rue de la Maison Carrée, Nîmes, France
Tarifs :

Entrée libre dans la limite des places disponibles

le
fév. 21 2019

De 18:00 à 20:00