En ligne

Le live en question : les abeilles et leur diversité

Solitaires ou sociales, sauvages ou domestiques, connaissez-vous vraiment la diversité des abeilles qui nous entourent ? C’est le thème de la prochaine édition du live en question sur la chaîne YouTube Écran de Savoirs. On vous donne rendez-vous le lundi 28 novembre à 20h pour découvrir cette grande communauté malgré tout menacée.

Venez tester vos connaissances lors d'une émission en direct sur YouTube en famille, entre amis ou en solitaire, confortablement installé sur votre canapé. Le Live en questions s’adresse à tous et il n'est pas nécessaire d'avoir de grandes connaissances sur le sujet pour participer. Il faut seulement avoir envie de passer un bon moment riche en découvertes.

Une experte, invitée spécialement pour l’occasion, aura pour mission de corriger le quiz et de répondre à vos questions en direct :

Maryse Vanderplanck, chargée de recherche CNRS au centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/UM/UPVM/IRD/EPHE/Institut Agro/INRAE). Elle est spécialisée en écologie chimique des interactions plantes-abeilles.

Quelques notions clefs sur les abeilles :

Regroupant plus de 20 000 espèces à travers le monde, les abeilles représentent une immense diversité comprenant des modes de vie très différents. Certaines sont sociales, comme les abeilles utilisées en apiculture, tandis que d’autres sont plutôt solitaires. Malgré tout, elles partagent un ensemble de traits communs nous permettant de les identifier. Comme tous les insectes, elles possèdent 6 pattes, deux paires d’ailes et un corps composé en trois parties : tête, thorax, abdomen. À la différence des guêpes ou des frelons, les abeilles sont plus trapues, possèdent beaucoup de poils mais n’ont pas de séparation nette entre le thorax et l’abdomen.

Aujourd’hui, nous constatons malheureusement qu’une grande part des espèces d’abeilles est gravement menacée. Les monocultures, l’utilisation des pesticides, l’agriculture intensive, le changement climatique et la destruction des habitats ont été identifiés par l’ONU comme étant les principales causes du déclin de ces insectes pollinisateurs.

Hors, elles jouent un rôle primordial dans l’équilibre des écosystèmes en aidant à la croissance des plantes ou encore en étant la proie de plusieurs espèces d’oiseaux, d’araignées, ou même d’autres insectes comme les mantes religieuses ou les frelons. Elles remplissent également plusieurs fonctions écosystémiques directement bénéfiques pour l’Homme. De par leur action de pollinisation des végétaux, elles sont en effet responsables, en compagnie d’autres insectes pollinisateurs, de la production de 75% de la nourriture mondiale. 

Il paraît donc absolument nécessaire de préserver le plus efficacement possible les abeilles dans leur diversité. Pour cela, plusieurs solutions sont envisagées : mise en place de conservatoires pour maintenir la diversité génétique, limitation de l’utilisation de produits phytosanitaires, voire création d’abeilles robots pour assurer leurs rôles dans l’écosystème.

En France, des chercheurs se penchent sur la question des pharmacies florales, ces dernières pouvant être une solution dans l’objectif de répondre aux enjeux actuels liés à la conservation des abeilles. C’est notamment le sujet de recherche de Maryse Vanderplanck, notre invitée pour l’émission du live en questions.

Infos pratiques : 

Lundi 28 novembre à 20h

https://youtu.be/k9F1IkVhJjg 

Organisateur :
Sorot Renaud
04 34 43 33 92
renaud.sorot@umontpellier.fr
https://youtu.be/k9F1IkVhJjg
Public :

Tout public

Modalités :

Lundi 28 novembre à 20h
https://youtu.be/k9F1IkVhJjg

le
nov. 28 2022

De 20:00 à 21:00