Le programme RRI Tools cité dans le rapport des sciences participatives

Publié par Estelle Frayssinous, le 24 février 2016   1.4k

Xl rapport rri

Jeudi 4 février, le Directeur de l'INRA François Houllier remettait au ministère de l’Éducation Nationale et de l'Enseignement supérieur un rapport sur les sciences participatives en France.

source : INRA

Source : INRA

Après un an d’entretiens, de recensement, d’analyses des pratiques existantes et de séminaires, dont la rencontre Sciences Participatives à Marciac en juillet dernier, les trois livrets, regroupés dans le rapport, sont désormais disponibles :

1- État lieux et méthodes

2- Bonnes pratiques pour les porteurs de projet

3- Recommandations pour les institutions

Télécharger le rapport

Les Sciences Participatives participent de la Recherche et l’Innovation Responsables (RRI) en ce sens qu’elles représentent l’un des moyens d’inclusion de différentes parties prenantes dans les processus et résultats de la recherche. La participation d’une diversité d’acteurs-trices à différents niveaux des programmes de recherche contribue à initier une réflexion partagée sur des questions relatives à l’éthique, à l’ouverture de données, ainsi qu’aux ambitions du monde la recherche vis-à-vis de la société à laquelle il appartient.

Parmi les leviers préconisés dans ce rapport, le premier consiste à organiser une communauté de pratiques, aussi bien de personnes issues du monde de la recherche, que de citoyen.ne.s, de membres de la communauté éducative, de responsables politiques etc. Comme toute pratique visant à promouvoir un travail réflexif entre des personnes d’horizons différents, il devient crucial d’organiser la mise en place de bases de compréhension partagées. Ainsi les auteurs du rapport Sciences Participatives reconnaissent l’expertise et la compétence des Centres de science pour la promotion, la formation et le recrutement des parties prenantes (page 101). Le rapport cite en exemple :

  • La mise à disposition de différents outils de Recherche et d’Innovation Responsables pouvant s’appliquer aux Sciences Participatives, tels que développés dans le cadre du projet RRITools (p101, action 2.3 organiser la formation et le recrutement, "RRI : Quel positionnement pour les centres de science ?" par Johan Langot et Malvina Artheau (2015) : http://bit.ly/1miGEFF. )
  • La réalisation et l’animation de plateformes de projets collaboratifs en lien avec les sciences tels que Makerscience (Page 107, action 3.2, Déployer un portail internet national pour la promotion et la gestion)
  • La démarche LivingLab, qui met l’utilisateur-trice final-e (end-user) au centre de tout projet, grâce à des lieux et méthodes dédiés (Page 122, action 7-2, Profiter du potentiel d’innovation pédagogique, perspectives)

Le rapport de l’INRA représente une synthèse constructive des nombreuses actions menées depuis plusieurs années dans le champ des Sciences Participatives et participe ainsi à la consolidation d’une communauté de pratiques toujours plus actives et engagées. Il invite également les parties prenantes non représentées à s’engager dans ces démarches participatives en proposant un ensemble de 16 actions inscrites dans 7 recommandations développant 3 leviers qui sont :

  • Organiser une communauté de pratiques
  • Adapter les moyens techniques, financiers et réglementaires
  • Associer les publics scolaires.