Full banni re ecs

Communauté

Mondes Sociaux

Pourquoi taillait-on des diamants dans le Jura ?

Publié par Mondes Sociaux, le 10 novembre 2020   89

Xl diamants

article par Thomas Figarol


Exploiter et tailler les diamants est une activité ancienne : dès à la fin du Moyen-Âge, une chaîne de production relie les territoires de production du diamant brut – l’Inde d’abord, le Brésil à partir de 1730 – à l’Europe. Les diamants y sont alors taillés, essentiellement à Amsterdam, et montés sur des bijoux dans les ateliers des joailliers. Cette configuration est toutefois bouleversée par la découverte des gisements diamantifères d’Afrique australe à la fin des années 1860. Leur mise en exploitation provoque un décuplement de la production de diamant brut, ce dont profite la ville de Saint-Claude dans le Haut-Jura à partir de 1870.

En aval, cette explosion de la production de diamant brut entraîne un essor sans précédent de l’industrie diamantaire, même si ses « dimensions » restent modestes au regard de celles d’autres branches industrielles : 12 000 ouvriers en 1896 et 28 000 en 1913. Quantitative, la croissance est aussi géographique : d’Amsterdam, l’industrie diamantaire gagne AnversHanau et Idar-Obserstein en Allemagne, Paris, le pays de GexSaint-Claude et le Haut-Jura, certaines localités de Haute-Savoie et Felletin dans la Creuse en France, mais aussi Londres et New-York ou encore Bienne et Genève en Suisse. Si plus de 80 % des effectifs ouvriers demeurent concentrés à Amsterdam et Anvers entre 1870 et 1914, la place prise par l’industrie diamantaire du Haut-Jura n’est pas négligeable. Pourquoi cette industrie s’est-elle alors précisément implantée dans ce territoire ?

>> Lire la suite <<