Full banni re ecs

Communauté

Mondes Sociaux

Pourquoi « habiter » ne signifie pas ce que vous pensez

Publié par Mondes Sociaux, le 10 novembre 2020   110

Xl habiter

podcast par Marie Dougnac


Au Pérou, on habite dans des maisons flottantes qu’il faut reconstruire chaque année. À Hanoï, les gens logent dans des maisons-tubes et en Amazonie, dans des maisons que l’on construit soi-même au sommet d’un arbre de plusieurs mètres de haut… Visiblement, tout le monde n’habite pas partout de la même manière. Et d’ailleurs, que veut vraiment dire « habiter » ? Avoir un abri dans un lieu donné ? Pas vraiment : l’habiter est aussi une manière d’être au monde, de façonner ce qui nous entoure et de s’adapter à l’environnement.

Depuis plusieurs années, la notion d’habiter intéresse de plus en plus les chercheurs. Elle pose en effet des questions philosophiques : habiter implique t-il la raison ou l’émotion ? Est-ce inné ou acquis ? Qu’est-ce qu’habiter le monde ? Mais elle est aussi liée à des problématiques très concrètes : comment loger 9 milliards d’individus ? La mondialisation va t-elle imposer une unique façon d’habiter ? Face aux changements environnementaux, comment continuer à habiter des terres menacées par la fonte des glaces et la montée des eaux ? Et comment éviter que le logement continue de représenter 25% des émissions de CO2 et 40% de la consommation d’énergie française ? Ces interrogations entraînent des réponses nombreuses, comme l’habitat écologique, les tiny houseou les maisons bulles. Mais sont-elles de vraies solutions ?

Embarquement immédiat pour un voyage dans le temps et l’espace, afin de découvrir les modes d’habiter d’ici et d’ailleurs et ce que « habiter » signifie vraiment. Promis, vous ne verrez plus votre logement de la même manière !

>> Écouter le podcast <<