Communauté

Mondes Sociaux

Les projets de reconversion à l’épreuve de la crise sanitaire

Publié par Mondes Sociaux, le 4 avril 2023   570

Article par Alexandra D’Agostino, Catherine Galli, Ekaterina Melnik-Olive

En affectant le monde du travail et la formation continue de façon inédite et imprévue, la crise sanitaire a également interféré avec les projets de reconversion professionnelle des salariés. Comment ont-ils composé avec ce contexte ? Qu’en est-il des catégories les moins qualifiées, notamment les ouvriers et les employés ? Entre renoncer et poursuivre coûte que coûte, l’étude analyse les façons de penser et conduire son projet de changement professionnel en temps de crise.

En 2020-2021, 17 % des salariés avaient pour projet de changer de métier, 23 % de changer d’entreprise (les deux allant le plus souvent de pair), 40 % des salariés projetaient de se former. Près des deux-tiers de ces salariés ont indiqué que la crise a affecté d’une manière ou d’une autre l’évolution de leurs projets professionnels. Globalement, les effets négatifs de la crise sur les projets professionnels sont pointés plus souvent que les effets favorables. Tel est en bref le constat tiré de l’enquête IMPACT du Céreq conduite auprès de plus de 2600 salariés au printemps 2021. Mais au-delà de ces tendances générales, comment le contexte de crise a pu favoriser la mise en œuvre de certains projets de reconversion, ou au contraire entraver leur réalisation ? 

L’étude basée sur le volet qualitatif de l’enquête IMPACT et réalisée avec le soutien financier de la Dares, apporte des éléments à cette question, en mettant la focale sur les catégories moins qualifiées. 

Une vingtaine d’entretiens semi-directifs a été réalisé auprès des personnes ayant évoqué un projet professionnel en 2019 et ayant a priori un faible niveau de qualification, soit au regard de l’emploi occupé, soit de leur niveau de diplôme. La plupart des personnes interviewées n’ont pas eu de diplôme ou ont un niveau de diplôme obtenu en formation initiale n’excédant pas un CAP/BEP. Ils et elles exercent une activité dans des secteurs  variés (commerce, transport, bâtiment, éducation nationale, service à la personne). Les salariés en CDD ou en intérim sont toujours inscrits au Pôle Emploi.

Quatre situations-type face à la crise

Les effets sur la poursuite du projet en temps de crise ont été en grande partie liés au degré de maturité et d’avancement du projet professionnel. Moins le projet était précis et moins il était considéré comme une priorité dans cette période. La reconversion articule en effet des phases de réflexion (latence), de formulation et délibération, de mise en œuvre (ou bifurcation), jusqu’au réengagement dans un nouveau métier. Caractérisée par des allers-retours, des ajustements progressifs, des renoncements, des reconsidérations en fonction de différents éléments, la reconversion n’est pas un processus linéaire.  [...]

Lire la suite

Crédit image : Freepik et Good Ware pour Flaticon.