Communauté

Mondes Sociaux

Les femmes face au confinement du printemps 2020

Publié par Mondes Sociaux, le 21 mars 2022   230

Article par Cécile Charlap

L’enquête « la vie en confinement » (Vico) permet d’analyser la façon dont la situation exceptionnelle du confinement du printemps 2020 en France s’est traduite pour les femmes. Comme d’autres études, elle montre que la fermeture des institutions, la cessation d’activité des professionnel.le.s mobilisé.e.s en temps ordinaire et l’assignation à résidence ont entraîné pour les femmes une intensification du travail de care au sein des familles.

Le terme Care renvoie au travail de soin et de prise en charge des personnes dépendantes (enfants, adultes malades ou avec un handicap, personnes âgées). Les données de l’enquête Vico révèlent que ce travail a pris la forme d’une réorganisation des temps et des espaces familiaux, de travail domestique et parental et de travail relationnel.

L’articulation des sphères d’activité (professionnelle, parentale, temps pour soi) s’est retrouvée, pour nombre d’entre elles, mise tout particulièrement à l’épreuve pendant cette période au cours de laquelle il a fallu tenter de continuer à articuler ce qui était imbriqué.

Organiser le quotidien

La situation de confinement a demandé de repenser les cadres, emplois du temps, rythmes, routines familiales et a impliqué un redécoupage des frontières spatiales et temporelles pour les familles. Dans l’enquête Vico, ce travail de réorganisation de la régulation de la vie quotidienne et d’aménagement des temps et des espaces est largement, et avant tout, évoqué dans les commentaires des femmes.

À l’image de cette enquêtée, les femmes avec enfants sont nombreuses à évoquer « la première semaine de réorganisation du quotidien ». Une répondante insiste sur le fait qu’elle s’est appuyée sur la « structure du temps mise en place avec [s]es enfants ».

Lire la suite