Communauté

Mondes Sociaux

La quête de justice pour les protestants du Languedoc (XVIIe-XVIIIe siècle)

Publié par Mondes Sociaux, le 17 juin 2024   110

Article de Jack Thomas

Le débat sur la place de l’Islam dans la société française contemporaine n’est pas sans rappeler celui autour du protestantisme dans la France d’Ancien Régime. Quelle place est en effet accordée à une minorité religieuse à cette époque ?

De la naissance de la réforme protestante en 1517 jusqu’à la Révolution française, la France catholique a eu beaucoup de mal à accepter que les protestants français fassent partie du royaume et qu’ils aient les mêmes droits que les catholiques. De 1685 à 1787, l’État français a organisé l’invisibilité des protestants, invisibilité qui a été mise à mal par leur existence même et par leur émergence graduelle comme sujets du roi à partir des années 1750-1760.

Ainsi, depuis le règne de Louis XIV jusqu’en 1789, les protestants du Languedoc et de ses alentours ont eu maille à partir avec la justice du roi. Ils ont constamment eu à se défendre contre des attaques qui utilisaient la justice royale comme arme politique et religieuse

Comment s’est organisée la défense des huguenots ? À une défense juridique, sont venues s’ajouter des voix pour mettre en cause une justice au parti pris antiprotestant, la plus célèbre étant bien sûr celle de Voltaire. Mais en quoi ces écrits ont-ils cherché à mobiliser l’opinion publique ? Comment, alors que des protestants étaient attaqués dans leurs droits et dans leur existence même, les affaires judiciaires ont-elles contribué à les replacer au cœur du royaume comme des sujets susceptibles d’avoir des droits ? [...]

Lire la suite sur le site de Mondes Sociaux

Crédits image de mise en avant  : Flaticon,Surang,Freepik