Communauté

Mondes Sociaux

Juger les « collabos », quelle histoire ?

Publié par Mondes Sociaux, le 13 octobre 2022   230

Article par Théo Cottalorda

Le terme « collabo » est aujourd’hui employé dans un sens aussi large que débridé. « Collabo » journaliste ou « pro-vaccin », il se mange à toutes les sauces ! Mais la collaboration n’est pas si simple à définir, encore moins à juger. Ce fut la mission, à la fin de la seconde guerre mondiale, de tribunaux spécialement conçus à cet effet : les cours de justice.

Virginie Sansico est historienne et membre associée du CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle nous invite au travers de son article « La cour de justice de Lyon, section du Rhône » à se pencher sur cette notion des plus complexes. En prenant l’exemple de Lyon, capitale de la Résistance durement frappée par la répression de Vichy, elle nous permet de mieux comprendre la problématique de l’épuration judicaire qui suit l’Occupation.

« Cribler » avant de juger

À sa libération le 3 septembre 1944, Lyon inaugure une période d’épuration de grande ampleur. Afin d’éviter toute justice populaire, le GPRF (Gouvernement Provisoire la République Française) avait préparé en amont la mise en place de nouvelles juridictions d’exception devant  juger les collaborateurs. Débutant son activité le 29 septembre 1944, la cour de justice de Lyon intervient très souvent à la suite du travail  effectué par les commissions de criblage. Si ces organismes de contrôle  ont existé sur l’ensemble du territoire français, il apparait que Lyon fait figure d’avant-garde dans leur mise en place.

Répondant à l’urgence de la surpopulation carcérale, elles furent établies dès le 7 septembre 1944 par le commissaire de la République de Lyon. Elles avaient pour mission de légitimer les multiples arrestations faites par les autorités résistantes, tout en accélérant l’instruction des dossiers par la réalisation d’enquêtes au cas par cas. Ce n’est que le 4 octobre que le dispositif fut appliqué à l’ensemble du territoire, avant d’être rappelé par ordonnance du Gouvernement le 3 novembre ; à
cette date, plusieurs régions n’avaient toujours pas mis en place de telles commissions. Celle de Lyon fonctionne déjà depuis deux mois. [...]

Lire la suite

Crédit image : Macrovector/Freepik