Communauté

Mondes Sociaux

Femmes en prison et violences de genre : résistances à perpétuité

Publié par Mondes Sociaux, le 13 janvier 2022   350

Podcast avec Natacha Chetcuti-Osorovitz.

La vie carcérale, et plus particulièrement celle des femmes en prison, est un sujet peu connu du grand public. La sociologue Natacha Chetcuti-Osorovitz a rendu visite à des détenues pendant 18 mois afin de découvrir leurs quotidiens, et leurs perceptions du rôle de la prison sur leurs vies en société. Un ouvrage intitulé « Femmes en prison et violences de genre. Résistances à perpétuité » découle de cette recherche.

A travers ce podcast, réalisé le 14 juin 2021 et organisé par la librairie Ombres Blanches, Natacha Chetcuti-Osorovitz développe l’idée que les rapports de dominations de genre, et notamment l’appropriation du corps des femmes, lient et affectent toutes les femmes détenues, que ce soit dans leur quotidien en prison, ou dans leur parcours de vie.

Cette hypothèse fait suite aux nombreux entretiens réalisés par Natacha Chetcuti-Osorovitz avec des détenues, explicitant les violences de genre régulièrement subies par ces femmes en prison, et perpétrées dans l’immense majorité par des hommes. Ce podcast met finalement en lumière en quoi les conditions de détention des femmes peuvent être révélatrices des conditions de vie de l’ensemble de la population féminine dans notre société.

Cet échange, animé par Sandrine Teixido, présente le travail de Natacha Chetcuti-Osorovitz,  spécialiste de l’épistémologie féministe, des violences de genre, de la sociologie carcérale et du lesbianisme. Natacha Chetcuti-Osorovitz est maîtresse de conférences HDR à Centrale Supélec et chercheure permanente au laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société, à l’ENS Paris-Saclay.

Écouter le podcast