Communauté

Mondes Sociaux

“Des clics et des cats” ou la révélation socionumérique des #ChatonsMignons

Publié par Mondes Sociaux, le 26 mars 2024   180

Article de Justine Simon

Nul n’ignore que les #ChatonsMignons règnent en rois au sein des espaces socionumériques. Qu’ils exercent un pouvoir souterrain ou affiché, les #ChatonsMignons sont les princes souverains de la viralité. Quels sont les facteurs qui expliquent cette forte présence numérique ? L’ouvrage #ChatonsMignons : Apprivoiser les enjeux de la culture numérique met en évidence plusieurs éléments favorisant la viralité, tout en adoptant un recul analytique et critique.

Appréhender l’hyper-objet « chat » sur les espaces socionumériques est un projet aventureux, la circulation de contenus étant marquée par une viralité insaisissable. Les chats sont en effet partout : emoji, GIFs, dessins, mèmes, selfies, etc.

Mais « pourquoi tant de chats, pourquoi tant de clics ? ». À partir de l’analyse d’un corpus de 4 000 posts issus de Twitter, Instagram et TikTok, constitué entre octobre 2021 et janvier 2022, En quoi l’utilisation d’images de chat peut-elle être stratégique et comporte-t-elle une dimension symbolique et politique ? À quelles formes de sociabilité renvoie le partage de l’image du chat ? Enfin, quelle est sa capacité à générer de l’attention grâce à sa puissance affective ?

Le #ChatonMignon, un animal politique

Le chat – contrairement au chien qui a une symbolique beaucoup plus unifiée – renvoie à des imaginaires sociodiscursifs très variés, voire opposés idéologiquement. Le chat noir utilisé en tant que GIF effrayé et effrayant, permet par exemple de réagir à une actualité politique jugée illégitime. En référence au symbole anarchiste du chat farouche au poil noir hérissé, il défend des valeurs de gauche. Mais, le chat est également utilisé dans la stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen, au service d’un discours d’extrême droite dissimulé [...]

Lire la suite

Crédit image : ©Nancy Peña