Full banni re ecs

Communauté

Mondes Sociaux

Blouses blanches et robes noires : la médecine légale en France

Publié par Mondes Sociaux, le 18 décembre 2020   140

Xl bandeau mondes sociaux 3

article par Romain Juston Morival


Face à des morts suspectes ou, plus généralement, à des faits de violence, l’institution judiciaire peut recourir à l’expertise d’un médecin légiste. Récemment, l’affaire Adama Traoré a mis la question des batailles d’experts médicaux sur le devant de la scène, révélant ainsi la centralité, mais aussi la complexité, du rôle de la médecine légale. En parallèle, un grand nombre de séries télévisées ont mis ces « experts » sur le devant de la scène. Et si la télévision décrit mal l’activité d’expertise, la sociologie, elle, en parle peu. Au fond, que sait-on vraiment de ce métier à l’interface de la médecine et de la justice ? Comment devient-on expert en médecine légale ? Quel est le quotidien professionnel de ces médecins qui ne soignent pas ?

L’enquête sociologique permet d’éclairer la médecine à sa frontière, c’est-à-dire quand elle ne vise pas à soigner des patients, mais à participer à l’élaboration des décisions judiciaires. Ainsi, là où le Code pénal laisse penser que les experts travaillent dans la froideur du laboratoire, puis que les juges se saisissent ensuite de leurs rapports pour établir la vérité, cette enquête montre que la vérité des faits est indissociablement médicale et judiciaire, et qu’elle est alors co-produite par les experts, les enquêteurs et les juges.

>> Lire la suite <<