Communauté

LE COIN LECTURE

Qui est rationnel, quand, comment, pourquoi ?

Publié par Instant Science / Science Animation / A Ciel Ouvert, le 6 avril 2022   400

Note de lecture sur l’ouvrage de Steven Pinker, « Rationalité », proposée par Olivier Moch.

Rationalité1, est un curieux livre de Steven Pinker. Plus exactement on pourrait arguer qu’il s’agit plutôt de deux livres, passionnants l’un et l’autre et imbriqués l’un dans l’autre. Steven Pinker, professeur de psychologie à Harvard, y convoque de très nombreuses connaissances -- logique, mathématique, psychologie, sociologie, histoire -- pour définir, décrire et mettre en question la rationalité, un outil manié par tous mais mal connu, souvent malmené, parfois décrié. Utile ?

Une constatation essentielle, paradoxale, est posée : nous sommes tous binaires, pratiquants de la rationalité dans certains aspects de notre vie mais nous en éloignant plus ou moins dans d’autres. D’ailleurs, même les plus chauds partisans des divers complotismes, les adeptes les plus fous d’étranges conceptions (comme les dangers des chemtrails, les interactions entre vaccins et 5G, la lune plate, l’astrologie ou la responsabilité du FBI dans les attentats du 11 septembre) vivent normalement pour le reste ; ils travaillent, reçoivent et dépensent normalement leur salaire, cotisent pour leur retraite, etc. Alors ?

Le livre, donc, est double. Steven Pinker après avoir défini la rationalité2 en décrit d’abord les outils. Logique, pensée critique, intervention du hasard, notion d’utilités espérées, théories de la détection du signal, théorie des jeux, approches bayésiennes, corrélations et causalités … sont passées en revue dans autant de chapitres convaincants. S. Pinker se révèle un pédagogue clair et organisé ; son humour fait mouche.

Mais (seconde partie du livre) cette approche rationnelle du monde est-elle utile ? A quoi, et pour qui ? Chacun de nous n’est-il qu’un intermittent de la rationalité, pourquoi ? En quel sens peut-on dire que la rationalité est un bien public ? Et, in fine : le progrès3 – loin d’être une force immanente – ne lui est-il pas intrinsèquement lié ?

On le voit : l’œuvre est ambitieuse. Elle est multiforme : chacun – selon ses propres connaissances -- y trouvera sans doute tels ou tels chapitres acratopèges4 alors que d’autres lui ouvriront les yeux. Une œuvre ambitieuse, oui. Ne croyez pas pour autant qu’elle soit obscure et enchevêtrée. Elle est foisonnante et fascinante – vous y trouverez votre miel !

Olivier Moch (mars 2022)

Notes :

1 « Rationalité. Ce qu’est la pensée rationnelle et pourquoi nous en avons plus que jamais besoin ». Steven Pinker, Les Arènes, 2021. (350 pages + notes et bibliographie)
Titre original (US) : « Rationality, What it is, Why it seems scare, Why it matters ». Viking 2021.
2 « La Rationalité est un ensemble d’outils cognitifs permettant d’atteindre des objectifs précis dans des mondes précis ». (Pinker p. 24).
3 « Le progrès est un mot qui résume un ensemble de reculs et de victoires arrachés à un univers impitoyable, et c’est un phénomène qui doit être expliqué » (Pinker p. 332)
4 Acratopège : je suis heureux d’avoir casé cet adjectif trop souvent dédaigné (Note de l’auteur)