Full agenda echosciences headerv2

Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

Conférences

Eau et santé, objectifs de développement durable

Rencontre Exploreur proposée par la Maison universitaire Franco-Mexicaine et coordonnée par l'Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Des solutions apportées par la recherche franco-mexicaine aux problématiques de qualité de l’eau

L’eau est essentielle à la vie, indispensable à la santé et au bien-être humain et à la préservation de l’environnement. Chaque année des millions de personnes, en majorité des enfants, meurent de maladies liées au manque d’hygiène et d’assainissement de l’approvisionnement en eau. La pénurie, comme la mauvaise qualité de l’eau, ainsi qu’un assainissement déficient, affectent de manière négative la santé, la sécurité alimentaire, les possibilités de subsistance et d’éducation. La consommation d’eau non potable peut engendrer des maladies, parfois mortelles, et affecte la santé de la personne qui la boit. La pénurie d’eau a pour conséquences principales la malnutrition infantile, mais aussi la perte des récoltes et l’insécurité alimentaire.

La disponibilité des ressources hydriques est intrinsèquement liée à la qualité de l’eau, puisque la pollution des ressources peut interdire certains types d’utilisation. L’augmentation du déversement des eaux résiduelles non-traitées, conjuguée avec le ruissellement agricole et des eaux résiduelles mal traitées par l’industrie, ont entraîné une dégradation de la qualité de l’eau dans le monde entier. L’eau et l’assainissement sont des facteurs sociaux sanitaires déterminants qui influent sur les inégalités en matière de santé sur la population. Si les tendances actuelles continuent ainsi, la qualité de l’eau ne va cesser de se détériorer dans les prochaines décennies, en particulier dans les pays des zones arides où cette ressource est rare, mettant en danger de fait la santé humaine et les écosystèmes, ce qui contribue également à la pénurie d’eau et limite le développement économique durable.


Avec 

Maria Teresa Alarcon Herrera, chercheuse en énergies renouvelables du Centre de recherche sur les matériaux avancés - CIMAV à Durango, au Mexique, elle dirige des projets de recherche nationaux et internationaux avec l’Institut pluridisciplinaire pour les études sur les Amériques à Toulouse – IPEAT (UT2J)

María Teresa Alarcón Herrera est spécialisée en traitement de l’eau à l’Institut des sciences appliquées de Toulouse (INSA) et à l’Université de Hanovre en Allemagne. Elle a obtenu son doctorat en génie de l’environnement de l’Université de Windsor au Canada. Elle est membre du comité technique académique du réseau thématique mexicain sur l’eau (RETAC) du Conseil National de la Science et la Technologie (CONACyT), dans le domaine « qualité de l’eau et santé ». Elle dirige des projets de recherche nationaux et internationaux et est membre du Conseil scientifique du Symposium Boursiers CONACyT en Europe (SBCE), organisé par la MUFRAMEX en collaboration avec le CONACyT et le Parlement Européen à Strasbourg.
Ses recherches actuelles portent sur les risques de santé associés aux ressources d’eau, la qualité de l’eau, la bioénergie et l’environnement. À Toulouse, elle met en place des projets de recherche autour de l’eau et la santé au Mexique dans le cadre d’une coopération franco-mexicaine avec le laboratoire GEODE de l’Université Toulouse Jean Jaurès.

 

Présentatrice : Carlos Paz (MUFRAMEX) et Rachel Arnould (UFTMP)

Visuel : @Luis-Tosta - Unsplash

Xl 191126  luis tosta unsplash
Organisateur :
Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées - Maison universitaire France Mexique
0561144470
rencontre.exploreur@univ-toulouse.fr
http://www.univ-toulouse.fr/rencontres-exploreur
Lieu :
Quai des Savoirs
39 Allée Jules Guesde, Toulouse, France
Tarifs :

Entrée libre et gratuite

le
nov. 26 2019

De 18:00 à 20:00