Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

Les virus aquatiques révèlent l'impact des eaux usées : nouvelles clés pour la santé publique

Publié par IRD Occitanie, le 19 février 2024   180

Les chercheurs de l'UMR Marbec et leurs partenaires ont mené une étude dans la lagune Ebrié en Côte d'Ivoire, révélant l'impact des eaux usées sur les écosystèmes aquatiques. Cette recherche met en évidence la présence de virus pathogènes, offrant de nouvelles perspectives pour évaluer la contamination fécale et ses impacts sur la santé humaine et animale. Ces résultats ont été publiés dans le journal Environmental Microbiology.

« L’examen des virus représente un outil prometteur pour évaluer l’état de contamination des écosystèmes aquatiques par des éléments d’origine humaine. »

Selon l'OMS, la diarrhée tue près de 525 000 enfants / an, ce qui en fait la 2e cause de mortalité chez l'enfant de moins de 5 ans.

Dans la lagune Ebrié en Côte d’Ivoire, une étude a évalué les effets de la contamination par les eaux usées de la ville d’Abidjan sur les écosystèmes aquatiques. L’excès de nutriments provenant des eaux usées humaines et animales entraîne l’accumulation de matière organique dans l’eau, un processus connu sous le nom d’eutrophisation, pouvant favoriser la propagation de virus pathogènes. Cette recherche s’est concentrée sur l’analyse des viromes, l’ensemble des virus présents pour identifier leur composition et leur diversité dans un lagon fortement affecté par l’activité humaine. Les scientifiques ont prélevé des échantillons d'eau et de sédiments dans différentes stations présentant des niveaux variés d'eutrophisation. Ils ont constaté la présence de séquences d'ADN et d'ARN viraux associées à la contamination fécale ainsi qu'à des agents pathogènes. Ces virus étaient plus abondants dans les sites les plus touchés par l'eutrophisation, suggérant que l’analyse des viromes pourrait être un outil prometteur pour évaluer la contamination des écosystèmes aquatiques par les eaux usées. Ces découvertes soulignent l'importance de surveiller les viromes comme indicateurs potentiels de la qualité de l'eau afin de prévenir les risques pour la santé humaine et la biodiversité des écosystèmes aquatiques.

Publication : Andrianjakarivony, F.H., Bettarel, Y., Cecchi, P., Bouchard, S., Chase, E. & Desnues, C. 2023. Decoding the DNA and RNA viromes of a tropical urban lagoon. Environmental Microbiology, 25(11), 2368–2387. https://doi.org/10.1111/1462-2920.16463 

Contact communication : Adeline Guillet, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR 

Source : https://www.ird.fr/les-virus-a...