Communauté

EXPLOREUR - L'agenda

Le réchauffement climatique décrypté devant des élèves de terminale

Publié par IRD Occitanie, le 9 mai 2022   150

Deux cents élèves de terminale en enseignement scientifique au lycée Jean Vilar de Villeneuve-lez-Avignon et leurs enseignants de Sciences de la vie et de la Terre ont accueilli Benjamin Sultan puis Matthieu Lengaigne, climatologue à l’IRD respectivement à l’UMR ESPACE-DEV et à l’UMR MARBEC, le 26 janvier 2022 et le 18 février 2022 dernier.

En écho à une des priorités académiques qui vise à « Former des individus cultivés et des citoyens responsables », les deux conférences ont occasionné des échanges nourris entre jeunes et experts.

Villeneuve-lez-Avignon © World Heritage Journeys

L’enseignement scientifique au lycée

« Cet enseignement, dispensé à la fois par des professeurs de Mathématiques, Physique-Chimie et Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), vise à une ouverture d'esprit sur le monde qui nous entoure et une compréhension de la démarche scientifique dans le but de développer l'esprit critique des élèves concernés » annonce Olivier Lumineau, enseignant en SVT au lycée et chargé de mission au service éducatif de l'IRD à Montpellier. Cet enseignement rassemble des élèves aux profils variés, certains n'ont plus fait de matières scientifiques depuis la fin de la seconde tandis que d'autres ont des spécialités scientifiques représentant jusqu'à plus de 12h de leur emploi du temps hebdomadaire. Les deux chercheurs ont relevé ce défi en mettant la priorité sur la clarté et la simplicité de leurs présentations.

Sol craquelé par la sécheresse, Sahel © IRD - Daina Rechner

Le climat du futur au programme

46 °C ! C'est le record de température maximale historique en France enregistré le 28 juin 2019 à Vérargues, dans l'Hérault durant la canicule, selon Météo-France. « Le climat est-il devenu fou ? » interroge Benjamin Sultan chercheur à l’UMR ESPACE-DEV et contributeur au Groupe II du rapport du GIEC1 en 2021. Le climatologue a exposé comment sont construits et à quoi servent les modèles climatiques, ces outils dont les scientifiques tirent des scénarios qu'ils font varier afin de simuler les effets du réchauffement climatique. Les décideurs sont engagés à s’emparer de ces simulations, mais on constate que les actions menées par les gouvernements ne sont pas à la hauteur des efforts nécessaires pour limiter le réchauffement à 1,5 °C a montré le scientifique chiffres à l’appui .

Les océans jouent un rôle majeur dans la régulation du climat. Matthieu Lengaigne climatologue à l’UMR MARBEC a présenté aux élèves comment il s’appuie sur des modèles climatiques pour comprendre et prévoir les conséquences du réchauffement climatique dues aux activités humaines, au niveau des océans. Il a prolongé son exposé en détaillant ce que ces modèles disent des changements futurs, à l'échelle mondiale ou de la France.

Le constat est alarmant mais des solutions et une prise de conscience existent, ainsi que le montrent les échanges riches et partagés entre les différents acteurs. Les élèves, très impliqués ont particulièrement apprécié la possibilité d'échanger directement avec le chercheur à l'issue de sa présentation. Un sentiment que partagent les experts. Benjamin Sultan a trouvé « l'auditoire très attentif et les questions très pertinentes, des jeunes motivés et impliqués ça fait plaisir ! » et Matthieu Lengaigne se réjouit « Je suis conforté dans l'impression que j'avais sur la prise de conscience des jeunes générations sur ces sujets ».

Note :
1
Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Il évalue l'état des connaissances sur l'évolution du climat, ses causes, ses impacts.


Contact pédagogie : Olivier Lumineau, service éducatif IRD OLIVIER.LUMINEAU@IRD.FR

Contacts science : Benjamin Sultan, IRD UMR Espace-Dev BENJAMIN.SULTAN@IRD.FR, Matthieu Lengaigne, IRD UMR MARBEC MATTHIEU.LENGAIGNE@IRD.FR

Contact communication : Muriel Tapiau, Julie Sansoulet COMMUNICATION.OCCITANIE@IRD.FR


Source de l'article : Le réchauffement climatique décrypté devant des élèves de terminale