VisitMath : découvrir le patrimoine grâce aux mathématiques

Publié par Fermat Science, le 22 mai 2023   1.5k

Comment réussir à inverser la tendance des derniers résultats de l’enquête PISA de 2018, qui pointe les sous performances grandissantes des jeunes dans les matières comme la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) ?

Voir les mathématiques sous un autre angle serait une des clés pour relever le niveau des jeunes en mathématiques. C’est dans cette optique, et avec beaucoup d’entrain et de dynamisme, qu’un petit groupe de partenaires européens s’est récemment lancé un nouveau défi, celui du projet VISITMATH.

Composé de 3 établissements scolaires, l’école ZESPOL à Varsovie en Pologne, la 5ème école supérieure d’Agrinio en Grèce et l’institut Statale E. Montale en Toscane en Italie. Mais également d’autres structures comme, YuzuPulse basée à Lille, qui est axée sur le développement de supports d’enseignement et de formation ; Logopsycom, centre d’innovation pédagogique situé à Mons en Belgique, proposant des méthodes et outils alternatifs inclusifs, ainsi que l’association Fermat Science basée à Beaumont de Lomagne en France, qui promeut et vulgarise la culture mathématique et les sciences de façon ludique, auprès des jeunes notamment, pour leur donner une autre idée des maths.

VisitMath, c’est quoi ?

Le projet VisitMath a débuté en décembre 2022 jusqu’à mai 2025 et vise à faire le lien entre mathématiques et patrimoine, en proposant une approche pédagogique ludique par le biais de guides touristiques. En effet, les matières scientifiques sont souvent considérées comme abstraites et difficiles à appréhender pour une majorité d’apprenants, ce qui influence de manière négative leur motivation. Un rapport du réseau européen sur les systèmes éducatifs Euridice paru en 2022 fait cas de l’importance de la méthode choisie en milieu scolaire pour enseigner ces matières afin de susciter l’intérêt et la motivation.

Destiné à des élèves de 12 à 16 ans, VisitMath souhaite encourager tous les apprenants à aborder les mathématiques de façon attrayante grâce à la ludification et aux outils numériques, afin de leur donner envie d’apprendre les concepts qui y sont liés.

VisitMath ça se passe comment ?

Tout d’abord, grâce à une collaboration active de l’ensemble des partenaires du projet. S’appuyant sur des recherches et des exemples concrets, chacun, selon son domaine de compétences, apportera son expérience et son expertise.

Ils mettront en place tous les outils nécessaires pour créer des guides pédagogiques. Ceux-ci proposeront une approche innovante et attractive des concepts mathématiques abstraits, par le biais de la découverte du patrimoine architectural dans des villes européennes. Les grandes lignes sont déjà dessinées et au fur et à mesure de l’avancement du projet, les outils prendront forme et seront ensuite testés auprès des principaux acteurs concernés. Puis ils seront mis à disposition gratuitement sur le site internet dédié au projet.

VisitMath dans quel but ?

Le but de ce projet est de proposer aux enseignants, aux équipes éducatives et aux parents d’élèves, des guides visites d’un nouveau genre mêlant l’héritage patrimonial européen, les mathématiques et des supports numériques (e-books). Mais il s’agit également de leur permettre d’avoir des outils concrets pour qu’ils puissent concevoir leur propre guide pédagogique.

Une possibilité pour les enseignants de donner un élan nouveau à leur façon de transmettre des savoirs mathématiques et, pour les jeunes apprenants, l’occasion d’apprendre hors la classe en connexion avec le réel.

Cela améliorera aussi la sensibilité culturelle des élèves en les rendant capables d’analyser leur environnement. Le tout sous une forme ludique, innovante et motivante, qui leur permettra de s’approprier des concepts mathématiques devenus, de ce fait, plus concrets.

L’apport du jeu (ludification) dans les outils utilisés sous forme de e-books et par le biais de chasses au trésor et d’escape games, augmentera la motivation, l’implication et améliorera les compétences digitales des élèves et des enseignants.

Une occasion de donner à l’élève la possibilité de voyager dans des villes européennes, avec un patrimoine architectural pertinent in situ mais aussi virtuellement.

Paroles d’experts

Cette approche du patrimoine et des mathématiques a déjà inspiré des initiatives que nous souhaitons mettre à l’honneur ici.

À commencer par Christelle SJOLLEMA, professeure de mathématiques dans un lycée à Oloron-Sainte-Marie (64), dont le parcours est résolument tourné vers les autres. C’est au détour de plusieurs déplacements à l’étranger, qu’elle s’est enrichie de diverses expériences qui lui ont  donné ensuite l’envie de développer la culture mathématique de façon différente. Depuis 6 ans, elle coanime un atelier scientifique et technologique avec des lycéens.

Grâce au soutien de plusieurs acteurs, elle met en place des réunions hebdomadaires autour de l’histoire, des mathématiques et du patrimoine architectural.

Croisant plusieurs disciplines, elle a pu proposer aux élèves un projet de classe avec un voyage à la clé. Quoi de mieux pour motiver les troupes ! Pour que les jeunes s’y investissent en amont, elle s’est appuyée sur deux approches. D’une part, sur l’activité en extérieur qui permet une immersion ludique afin d’aborder différents concepts et crée un engouement chez les élèves. D’autre part, une approche de classe mutuelle, qui consiste à travailler en petits groupes d’élèves et à soumettre les résultats à leurs pairs pour validation.

Ces activités péri-éducatives sont un excellent outil pour développer les compétences, mais aussi la curiosité, la créativité et l’apprentissage de la vie collective et de la citoyenneté. Pour les professeurs, c’est également un atout pour laisser de l’autonomie aux élèves et pouvoir s’attarder un peu plus avec des apprenants en difficulté. En somme, un combo gagnant /gagnant.

Dans le futur, elle souhaite s’intéresser encore plus à la pédagogie différenciée pour un meilleur apprentissage. Débordante d’énergie et curieuse de nature, elle souhaite créer les conditions d’une approche différente des mathématiques.

Poursuivons avec, cet enseignant en didactique des mathématiques à l’INSPE et directeur adjoint de l’institut de recherche sur l’enseignement des mathématiques (IREM) de Lyon, Christian MERCAT qui est aussi une figure de la diffusion de la culture mathématique en France.

Sa vision élargie de l’apprentissage des mathématiques lui a permis de voir au-delà du contexte de la classe et du cours magistral.

Par exemple l’utilisation du corps comme instrument de mesure afin de prendre conscience des ordres de grandeur notamment. Et de fait, rendre l’abstrait concret.

Comme il le dit si bien, « Il y a des maths au coin de la rue » alors quoi de mieux qu’arpenter l’environnement qui nous entoure et poser un œil différent sur les choses, se poser des questions, faire preuve de curiosité…

Son expérience professionnelle et son envie de diffuser les mathématiques auprès d’un large panel d’apprenants, l’a amené à devenir référant France sur le projet ERASMUS+ MathcityMap. Il se propose des rallyes mathématiques géolocalisés pour ouvrir un œil scientifique sur le monde qui nous entoure avec une dimension collaborative.

Il permet pour les enseignants de vivre les enseignements qu’ils dispensent comme des outils de résolution des problèmes, mais aussi d’amener l’école à la maison grâce à la technologie. Il offre de ce fait aux parents, la possibilité de voir ce que leurs enfants apprennent et de devenir ainsi apprenants eux-mêmes.

Ouvrir le champ des possibles en abordant les mathématiques de façon innovante, c’est permettre aux jeunes de mieux s’approprier ces savoirs. C’est leur donner la chance de faire le lien entre l’abstrait et le concret de façon plus naturelle et ludique.

La richesse de notre patrimoine architectural européen nous en donne la possibilité !

C’est en ce sens, que le projet VisitMath souhaite orienter les outils qui seront mis à disposition gratuitement sur le site internet, afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre.