LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE

Publié par Claire Adélaïde Montiel, le 20 octobre 2018   230

Xl fb img 1539830372078

On dit que les voyages forment la jeunesse : une idée reçue que ne démentira pas le petit livret "25 vraies fausses  IDEES EN SCIENCES" édité lors de la fête de la science avec l'aide des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et de la culture. Une vérité d'évidence dont Xavier Grand-Jacquot, passionné de mathématiques et auteur d’un site fort bien fait, se dit convaincu,

Chaque année, depuis 3 ans, les élèves de la classe de seconde euro du lycée militaire de Saint-Cyr l'Ecole (78) prennent leurs quartiers au gîte du jardin d’En Naoua, près de Maubec, où ils reçoivent le meilleur accueil. Lomagnols pour quelques jours, ils peuvent ainsi rayonner sur les sites de culture scientifique de la région. L’objectif poursuivi par leur dynamique professeur de mathématiques est de leur offrir une autre approche de cette matière. «  L’acquisition de connaissances nouvelles se fait » nous dit-il « dans un cadre différent qui privilégie des temps d’échanges informels autour de l’actualité, de la culture, de leur avenir, de la vie en général, et contribue à créer une relation de confiance moins aisée à établir durant le temps scolaire  ».


A Beaumont de Lomagne, dans la maison natale du mathématicien Pierre Fermat, l’association Fermat Science leur a proposé cette année, avec la visite active de l’exposition Voyage en mathématiques, l’occasion de se déplacer dans le monde et dans l’histoire à la recherche des traces laissées par 13 mathématiciens de l’antiquité à nos jours. Ils se sont ensuite transformés en Briseurs de codes. Les différentes manières de coder des messages ou de les décoder n’ont désormais plus de secrets pour eux. Enfin, à partir de notions géométriques, ils ont été invités à construire leur propre version du jeu du dobble avec 7 cartes et 7 illustres mathématiciennes. Hypathie pour l’antiquité, Emilie du Châtelet et Maria Agnesi au XVIIIe siècle, Sophie Germain et Sofia Kovalevskaya pour le XIXe siècle, Emmy Noether et Claire Voisin pour le XXe siècle .

A Blagnac, le musée de l’entreprise Airbus leur a ouvert ses portes, leur donnant ainsi l’occasion de découvrir le monde d’une grande entreprise européenne et celui de l’aviation qui les intéresse tous mais fascine tout particulièrement certains d’entre eux. Un goûter littéraire dans la librairie-tartinerie de Sarrant, riche en ouvrages scientifiques et mathématiques, a permis de concilier le plaisir de la connaissance et celui des papilles. Le troisième jour enfin, la cité de l’Espace leur a offert une magnifique occasion de partir à la découverte de l’espace et des merveilles de l’univers.


Après ces quelques journées bien remplies, gageons que nos jeunes lycéens regagneront leur base la tête pleine de nouvelles notions, prêts à reprendre avec cœur leurs études qu’ils n’ont certes pas interrompues mais ces quelques jours hors de leur cadre habituel leur auront permis, rompant avec le quotidien, de se transformer en aventuriers de la science et des mathématiques.

Pour plus d’informations, on consultera avec profit le site de Xavier Grand-Jacquot http://maths-stcyr.jimdo.com/ et celui de Fermat science www.fermat-science.com