Arts et science ont partie liée

Publié par Claire Adélaïde Montiel, le 11 octobre 2022   170

Les arts et les sciences font bon ménage au village des sciences de Beaumont de Lomagne. Toute la semaine, dimanche inclus, les ateliers, expositions et expérimentations donneront lieu à de belles rencontres ponctuées par un spectacle, un concert et deux conférences. Un vrai régal en perspective pour les curieux de tous les âges.

Le mercredi 12 octobre, de 14h30 à 16h30, à la salle des fêtes, parents et enfants pourront assister à un spectacle interactif : « Abracadabrîle »,  un conte proposé par l’artiste Ana Glisic de la compagnie Ça gazouille. Des enfants s’aventurent sur une île remplie de végétaux et d’insectes fantastiques et découvrent au fil du conte l’extraordinaire richesse de sa biodiversité. Au fil du spectacle, Ana Glisic proposera aux spectateurs de réaliser des expériences scientifiques et, à l’issue de l’aventure, initiera enfants et adultes à la fabrication d’instruments de musique avec des objets de récupération.

Le vendredi après-midi, la musique entrera en scène au cinéma Les nouveaux bleus avec un concert pédagogique animé par Jean Marc Andrieu et plusieurs musiciens de l’orchestre les Passions de Montauban qui proposeront aux élèves et à leurs professeurs de découvrir les instruments et les sons qu’ils produisent.
 

Le samedi, à 18 heures, un concert-conférence réunira autour de ces mêmes musiciens Jean Michel Andrieu, dont on connait les recherches en matière de partitions rares le plus souvent oubliées, et la philosophe et musicologue Brigitte Van Wymeersh, de l’université catholique de Louvain pour une réflexion en musique sur le thème « Mathématiques et musique dans l’harmonie universelle de Marin Mersenne ».

On sait la place importance qu’occupa cet érudit dans la transmission des sciences à son époque mais on pourra, à cette occasion, découvrir, en plus de ses écrits sur l’harmonie universelle, des extraits de musique dont il est l’auteur et quelques très belles pièces des XVII et XVIIIe siècles choisies par Jean Marc Andrieu. 

Le dimanche à 11 heures, dans les locaux de la fabrique, les sons cèderont la place au discours. Le chercheur Mathieu Lihoreau, directeur de recherche au CNRS invité dans le cadre des rencontres Exploreurs, s’interrogera au cours de sa conférence sur les capacités intellectuelles de ces insectes que l’on croit connaître : « A quoi pensent les abeilles ? ». Chacun pourra poser ses questions avant d’aller dans la salle des fêtes découvrir la vie des abeilles et le métier d’apiculteur grâce à une exposition de l’abeille Tarn-et garonnaise accompagnée de vidéos.

Ainsi les participants à la Fête de la science se verront-ils offrir à travers divers moyens d’expression un beau voyage au pays du savoir.