Toute la vérité sur le programme de Thomas P.

Publié par Ariane Rudelle, le 13 avril 2021   190

Xl echosciences tp

En avril 2020, nous avions pu vous proposer une interview de Francis Duranthon, directeur du Museum de Toulouse au sujet de nos séjours de vacances (Planète Sciences Occitanie). Cette année, nous avons choisi un interlocuteur peu disponible en ce moment, aussi nous vous proposons cette fausse interview, réalisée le 13 avril 2021.

Bonjour Thomas P.*, tu avais prévu ta prochaine mission spatiale pour les semaines à venir, où en es-tu de ce projet ?

J’ai tout annulé en raison des mesures sanitaires. En effet, la station spatiale gravite à 400km au-dessus de nos têtes, bien au-delà des 10km de déplacement requis, et je n’ai pas d’animal de compagnie à promener qui justifierait un tel trajet. J’ai donc décidé de me lancer dans un autre projet.

Lequel ?

J’ai décidé de rejoindre l’équipe de Planète Sciences Occitanie à Souilhanels, pour les séjours 7-17 ans autour du spatial au mois de Juillet. Tout confort, accès au plein air et cuisinier à disposition, c’est quand même autre chose que l’ISS !

As-tu ton BAFA ?

Non, mais je joue du saxophone et l’équipe loisirs m’a indiqué que cela ajouterait une ambiance sympa aux soirées astro. Et comme j’adore le basket, je pourrai organiser des matches les après-midis. Après une formation de quelques jours, je devrais aussi être en mesure de participer aux ateliers scientifiques et ludiques du matin aux côtés de l’équipe d’animation. Imaginer, construire et lancer des fusées, fabriquer des rovers d’exploration ou explorer l’univers grâce à des télescopes, ça me parle.

Connaissais-tu nos séjours avant ?

Non, et c’est d’ailleurs mon plus grand regret. Si j’avais connu les séjours Planète Sciences plus tôt, je serais probablement devenu astronaute à 12 ans et demi. Finalement, cela m’a pris beaucoup plus de temps, mais ce qui importe, c’est de croire en ses rêves.

Comment te prépares-tu à cette nouvelle mission ?

Assez simplement puisque j’ai déjà vécu des missions difficiles, je pense que je n’aurai pas besoin de réviser le russe par exemple. Puis la routine des grands départs, vérifier que j’ai bien fermé le gaz et dire au revoir à ma famille**…

Merci beaucoup Thomas et à bientôt pour un été 100% spatial !

*Toute ressemblance avec un astronaute aux mêmes initiales est bien évidemment fortuite. 

**Un passage un peu vrai quand même , à retrouver sur la chaîne Youtube du CNES


 Envie de proposer à vos enfants de rejoindre l’aventure spatiale à nos côtés ? Retrouvez toutes les infos et  modalités d’inscription en ligne .  Les 7-9 ans partiront en route vers la Lune, les 10-13 ans vers la Station Spatiale Internationale et les ados de 14-17 ans en mission pour Mars ! Bref, le rêve à portée de mains  :-)

Il reste quelques postes à pourvoir dans les équipes d’animation, plus d’infos ici

Ariane Rudelle pour Planète Sciences Occitanie