Sensibiliser les ados au cyberharcèlement avec un jeu vidéo – Acte II

Publié par Instant Science, le 6 mars 2024   170

Instant Science mène avec les associations Citéo et France Médiation, spécialistes de la médiation sociale, un projet de jeu vidéo pour sensibiliser les adolescents au cyberharcèlement*. Dans un précédent article, nous vous avons présenté les étapes de conception de cet outil de médiation qui nous tient tout particulièrement à cœur tant le sujet est d’actualité. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les dernières actualités sur le développement du projet !

La production du serious game a commencé…

Pour rappel : nous avons imaginé un jeu interactif “dont vous êtes le héros”, invitant à mener l’enquête et faire des choix pour avancer dans l’histoire.

Depuis le mois de novembre 2023, le projet est passé à la vitesse supérieure grâce au choix du développeur du jeu. En raison de leur expérience en matière de serious-games, le studio Play Curious est l’heureux élu pour nous accompagner dans ce projet.

Afin de délimiter et identifier nos envies pour ce jeu vidéo, les réunions de création se sont enchainées. Les développeurs, quant à eux, se sont rapidement penchés sur les trois scénarios dont le travail d’écriture est déjà très avancé à leur grande surprise. En plus de leur expérience, c’est surtout grâce à la présence d’un scénariste dans leur équipe, que le premier scénario a été remodelé et étoffé. En effet, lors de la rédaction initiale des scénarios, nous avons avancé un peu à tâtons de par notre méconnaissance des limites techniques.

Les développeurs nous ont proposé des choix que nous nous étions interdits jusqu’alors, pensant que ce serait trop long ou compliqué à réaliser. Ils ont ainsi rendu les choix plus “jouables” avec des conséquences plus impactantes.

Avant cette refonte, les choix et leurs conséquences avaient des répercussions uniquement sur ce qui est dit : réactions, remarques, etc. Désormais, les choix peuvent avoir des conséquences pénales, exclusions de réseaux sociaux, plaintes, etc. Par exemple, le joueur peut se retrouver, volontairement ou pas, dans la posture du harceleur, ce qui peut le mener, dans certaines circonstances, à des problèmes judiciaires en fin de partie.

(*) Qu’est-ce que le cyberharcèlement ou harcèlement en ligne ?

Lire la suite de l'article sur Instant Science