Le programme ROCANATURE : concilier biodiversité et loisirs

Publié par Conservatoire Botanique National Des Pyrénées Et Midi-Pyrénées, le 16 janvier 2023   380

Favoriser la conciliation entre activités sportives et préservation de la biodiversité en milieux rocheux

Loin d’avoir révélé toute la richesse en biodiversité qu’ils abritent, les milieux rocheux offrent des conditions de vie rigoureuses, voire extrêmes, à une flore et une faune spécifiques qui comptent des espèces rares, protégées ou menacées.
Avec l’essor des sports et loisirs de nature, ces écosystèmes se révèlent de plus en plus fréquentés. La multiplication des aménagements à vocation récréative et l’intensification des activités humaines sur certains sites peuvent être lourds de conséquences. L’attrait des milieux rocheux est fortement lié à leur naturalité préservée mais les usages dont ils sont supports (escalade, canyoning, via ferrata, etc.) peuvent entrainer des conflits et tensions entre pratiquants et responsables de la protection de l’environnement.

Ainsi, compte tenu des enjeux naturalistes et socio-économiques qu’ils concentrent, les milieux rocheux font l’objet d’une attention grandissante de la part des usagers amateurs, associatifs et professionnels, fédérations et clubs sportifs, services de l’État, élus et gestionnaires d’espaces, écologues, botanistes, ornithologues, entomologistes, herpétologues... Études d’impacts et suivis d’espèces se multiplient, permettant de capitaliser les données scientifiques et techniques nécessaires à l’information des décideurs vers une meilleure prise en compte de la biodiversité de ces milieux, notamment dans le cadre de projets de développement durable. ROCANATURE s’inscrit dans une dynamique partenariale en faveur d’une valorisation responsable des habitats sous pression. Dédié à la conciliation entre sports de nature et préservation de la biodiversité des milieux rocheux, le programme ROCANATURE réunit de nombreux partenaires : associations de protection de la nature, fédérations sportives, collectivités, gestionnaires d’espaces naturels et services de l’État.

>
Consultez le site internet dédié pour en savoir davantage sur les actions ROCANATURE, découvrir quelques-unes des espèces de flore et de faune qui peuplent les milieux rocheux d'Occitanie, ainsi que certaines activités sportives qui peuvent potentiellement les mettre sous pression.

>
rocanature.cbnpmp.fr propose également un ensemble non exhaustif de ressources documentaires (publications techniques, scientifiques et naturalistes, outils d’alerte ou de sensibilisation, projet de conservation, etc.) utile pour mieux comprendre les enjeux de préservation de la biodiversité sur des sites naturels équipés pour la pratique sportive. 

>
Lire la restitution synthétique du Programme régional de gestion sous-trame Milieux rocheux - ROCANATURE #1

>
Visionnez les vidéos de sensibilisation qui illustrent l’intérêt et la faisabilité des démarches de conciliation pluridisciplinaire pour évaluer, prémunir, et réduire le cas échéant, l’impact des activités humaines sur la flore et la faune des milieux rocheux.
1/
Projet concerté de VIA FERRATA dans la vallée du Célé

2/ Protection du biotope sur site d'ESCALADE au Quié de Sinsat


3/ Implantation responsable du CANYONING à Arifat

Référente CBNPMP : N. Sauter, chargée de conservation - rocanature[@]cbnpmp.fr

Partenaires du projet : ANA-CEN 09, CPIE Bigorre-Pyrénées, CPIE Quercy-Garonne, Nature en Occitanie.

Aux côtés d’un panel de partenaires associés : Fédération française de la montagne et de l’escalade, Fédération française des clubs alpins et de montagne, Ligue de protection des oiseaux, Parcs naturels régionaux de l’Aubrac, des Causses du Quercy, des Grands Causses, des Pyrénées ariégeoises, Parc national des Pyrénées, Conservatoire d’espaces naturels Occitanie, Agence régionale pour la biodiversité, Office français pour la biodiversité.

ROCANATURE est un des volets du Programme de gestion de sous-trames du Schéma régional de cohérence écologique co-financé par l’Union européenne (FEDER), la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerannée, la DREAL Occitanie et l’Agence de l’eau Adour-Garonne.