Les femmes scientifiques sortent de l’ombre | Retour sur l’édition 2021

Publié par Quai des Savoirs, le 6 avril 2021   180

Xl publication twitter   femmes et sciences 2021

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes et tout au long de la semaine du 8 au 14 mars 2021, le Quai des Savoirs et ses partenaires ont proposé, pour la troisième année consécutive, une programmation spéciale mettant à l’honneur les femmes scientifiques et leurs activités de recherche. Au centre de la programmation de cette année, les femmes travaillant dans l’informatique, les mathématiques, l’intelligence artificielle ou la robotique.

Si les femmes ont eu une place importante dans le développement de l'informatique, étant les premières programmeuses des débuts du XXème siècle et apportant des contributions majeures à cette industrie, elles ne représentent aujourd’hui, selon les chiffres de l’INSEE, que 28 % des salariés du secteur en France. Une situation dommageable puisque les secteurs informatique et numérique sont porteurs des métiers d’avenir qui guident l’économie d’aujourd’hui et de demain, mais également parce que la sous-représentation des femmes dans ces secteurs peut avoir un impact social important. Des biais, souvent sexistes et racistes, existent déjà dans les algorithmes, et même s’ils ne sont pas forcément intentionnels, leurs effets ont un impact discriminant direct sur notre vie quotidienne, de la recherche d'emploi aux contrôles de sécurité dans les aéroports.

Pour aller + loin : 

Pour changer les choses, il faudrait travailler la mixité dans les équipes qui développent les algorithmes mais aussi comprendre les facteurs, présents dans l’éducation et dans notre environnement socio-culturel, qui mènent à la sous-représentation des femmes en sciences (écouter sur ce sujet le podcast "les sciences au féminin" du Quai des Savoirs  :)


Tout au long de la semaine, ces questions ont été abordées avec les partenaires via les actions détaillées ci-dessous :

LUNDI 8 MARS à 14h 

Webinaire « Vers une égalité Femme/ Homme en IA, outils et dispositifs », organisée par les instituts nationaux interdisciplinaires en intelligence artificielle (3IA) et pilotée par MIAI Grenoble, pour présenter un état des lieux de la place des femmes en IA et des dispositifs déployés dans les communautés des 3IA.

retrouvez le replay ici (5h35'37) : 

→ Invitées 3IA Grenoble :

Violette Zechi (responsable mission Egalité UGA),

Céline Ternon (chargée de la mission égalité, INP-Grenoble Alpes)

→ Invités 3IA Toulouse :

Marjorie Allain-Moulet, responsable commission mixité et co-pilote industrielle ANITI,

Chantal Soulé-Depuy, directrice de la Graduate School ANITI et vice-présidente formation et vie étudiante de l’Univ. Toulouse 1 Capitole.

→ Invitée 3IA Paris :

Stéphanie Allassonnière, directrice scientifique adjointe de PRAIRIE

→ Invitée 3IA Côte d’Azur :

Serena Villata, directrice scientifique adjointe 3IA Côte d’Azur


MARDI 9 MARS 16h-17h15

Webinaire "Intelligence artificielle, les femmes aussi", proposé par Toulouse is AI en partenariat avec le Pôle de Compétitivité Aerospace Valley pour aborder les questions suivantes:

- comment construire une intelligence artificielle inclusive et non sexiste?

- comment augmenter le nombre de femmes dans le secteurs du numérique et de l'IA?

- comment utiliser la technologie pour réduire les biais et stéréotypes de genre?

Avec la participation de :

→ Sihame Aarab, data scientist, cheffe de produit Microsoft Azure, data & AI

→ Céline Castets-Renard, professeure à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et titulaire de la chaire Aniti « Accountable AI in a Global Context »

→ Marjorie Allain-Moulet, responsable innovation IA et data de CS Group, industrial coordinator et co-pilote de la commission mixité d’Aniti

→ Flora Vincent, autrice de « L’intelligence artificielle, pas sans elles ! » et co-fondatrice de Wax Science

→ Animé par : Emmanuelle Durand-Rodriguez, journaliste, membre de Toulouse is AI

DU 11 AU 14 MARS  

Editathon Femmes de l'Intelligence artificielle VS Femmes des sciences de la Terre : le match ! en partenariat avec la Casemate de Grenoble.

Les deux centres de sciences, La Casemate à Grenoble et le Quai des Savoirs à Toulouse, se sont associés pour proposer, avec leurs partenaires, une version entièrement online d’éditathon (marathon d’édition) autour de Femmes et Sciences. 

Pendant 4 jours, les participant·e·s ont été invité·e·s à créer, améliorer ou traduire des biographies de femmes scientifiques sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Cet éditathon a été pensé et animé dans un format semblable à un “match” entre la thématique de l’intelligence artificielle (et plus largement des sciences du numérique), proposée tout au long de la semaine par les acteur·trice·s toulousain·e·s, et celle des sciences de la terre, soutenue par les grenoblois·e·s dans le cadre de la Saison aux couleurs de la Terre.

Une formation a été proposée le jeudi matin aux “Wikipédien·ne·s néophytes” pour apprendre à contribuer sur l’encyclopédie collaborative :

Plusieurs Wikipédien·ne·s "expérimenté·e·s” ont offert leur support étant présent·e·s pendant les quatre jours sur le serveur Discord “Communauté Wikimédia francophone” pour favoriser les échanges entre contributeur·trice·s, répondre aux interrogations des participant·e·s, suivre l’avancée des contributions.

Bilan global de l’édition 2021:  47 participant·e·s et 65 pages éditées . Un vrai succès pour les organisateur·trice·s !

Crédit : infographie Luna Fiore


Retrouvez  le bilan complet de toute l’opération dans cet article d'Echosciences Grenoble  ainsi que sur la page Wikipédia du projet.



Les partenaires de la semaine :

CNRS Occitanie Ouest, CNRS Alpes, Femmes & Sciences , Parité Science (Grenoble), Club de la presse Occitanie, ANITI, Toulouse is AI, Aerospace Valley, Casemate de Grenoble, Wikimédia France, les sans pagEs.


Crédit visuel couverture : Sarah Krichen WMFr CC BY-SA 4.0