Le plastique, entre avancées scientifiques et pollution

Publié par Kimiyo - Éveiller votre curiosité, le 25 janvier 2021   240

Xl img 20200925 153130

Ce samedi, à 14h00, le CPIE Bassin de Thau par notre intermédiaire, profite du ramassage de déchets organisé par l'association Wings Of The Ocean au môle St Louis de Sète pour parler plastique !

Voici l'occasion de revenir sur cette matière qui nous entoure au quotidien. D'où vient-elle, quelles avancées scientifiques et technologiques a-t-elle permise, et bien sûr comment la retrouve-t-on aujourd'hui malheureusement partout dans la nature.

Pour commencer, nous devons bien comprendre qu'il n'y a pas un mais des plastiques. Des quantités de plastiques, différents, fabriqués à base de matières premières différentes. En réalité le mot plastique signifie seulement "de manière à donner une forme" d'où les termes de chirurgie plastique ou encore d’arts plastiques. Il faudrait donc déjà dire non pas "le plastique" mais " les matières plastiques" qui regroupe en gros les matières à qui on peut donner une forme.

En matière première nous pensons bien souvent au pétrole, beaucoup en sont intégralement ou partiellement composé. Mais pas seulement, aujourd'hui nous avons des plastiques d'origine végétal (à base de fécule de pomme de terre par exemple comme les sacs compostables pour les fruits et légumes en grande surface) et même animal comme le montre cette petite expérience que l'on peut faire à la maison avec du lait.

https://www.espace-sciences.or...

Intéressons nous maintenant aux plastiques issu de la pétrochimie (à base de pétrole). Le pétrole contient énormément de molécules différentes qu'on appelle pour la plupart hydrocarbure. Je suis sur que éthane, propane, butane sont des noms qui vous parle. Certaines molécules, comme l'éthane par exemple, isolés en distillant du pétrole brut, seront ensuite les ingrédients principaux de nos plastiques pétrochimiques.

distillation du pétrole brut
distillation du pétrole brut

Ces molécules vont être après craquées, ou vapocraqué, c'est à dire que nous allons les chauffer en présence d'eau pour qu'elles perdent des atomes d'hydrogènes. Notre éthane par exemple de formule C2H6 (2 atomes de carbones et 6 atomes d'hydrogènes reliés ensemble) devient de l'éthylène, de formule C2H4

Pour finir nos petites molécules qu'on appelle aussi monomère vont être polymériser : c'est à dire que nous allons rassembler toutes les petites molécules d'un hydrocarbure isolé pour les "coller" ensemble. Il ne restera qu'une grosse molécule qu'on appelle alors polymère. Notre éthylène devient alors du polyéthylène (la matière plastique dure et opaque des bouteilles de produit ménagés par exemple).

Cette polymérisation se fait par réaction chimique, pour tout comprendre de ce principe :

https://www.futura-sciences.co...

Pour finir, d'autres matières plastiques pétrochimiques sont formées avec d'autres hydrocarbures (le polypropylène utilisé pour la boite de glace est à base de propane), nous pouvons également mélanger des hydrocarbures (polyéthylène + téréphtalate pour le plastique de nos bouteilles d'eau), ou encore les mélanger avec d'autres éléments (polyéthylène + chlore = polychlorure de vinyle, le célèbre PVC de nos tuyaux).

Malheureusement environ 700 tonnes de ces matières finissent chaque jour dans la Méditerranée et celles à base de pétrole ne se bio-dégradent pas mais vont se fragmenter en petites particules. Nous connaissons encore assez peu leurs effets sur les êtres vivants, nous savons seulement que nous les retrouvons absolument partout sur la planète.

https://actu.fr/occitanie/suc-...

Venez participer avec nous et Wings Of The Ocean à ce ramassage des déchets samedi 30 janvier à 14h, pour discuter, échanger, et agir pour notre environnement !